Suite et pas fin de l’Affaire Karim, « les Nations-unies n’ont jamais déclaré sa détention arbitraire, ni réclamé sa libération» dixit Me Félix Sow

Suite à leur rencontre de Genève avec le Groupe de travail des Nations-unies sur les détentions arbitraires, les avocats de l’Etat de Sunugaal ont fait face à la presse, hier.  Me Félix Sow & Cie ont révélé que ledit Groupe de travail a promis de réexaminer le dossier de Sunugaal.

«Il faut tenir en compte que le Groupe de travail des Nations-Unies a sorti son rapport durant la période préventive, précisément en juillet 2014. Alors qu’en ce moment, on était en phase d’incarcération. Ceci signifie que l’avis est nul et non applicable», a dit Me Sow

Il précise que «les Nations-unies n’ont jamais déclaré que la détention de (Rimka) est arbitraire, ni réclamé sa libération».

Pour sa part, Me Yerim Thiam a assuré que «l’avis dudit Groupe a été truqué et mal interprété par la partie plaignante, car ce dernier n’a pas examiné le dossier de l’Etat de (Sunugaal), sous prétexte que la date du dépôt a été échue».

A en croire l’ancien bâtonnier, «ce préjudice sera rectifié». Me Thiam de souligner : «Il faut savoir qu’il ne s’agit que d’un avis. On a essayé de dire que c’était une décision qui s’imposait à l’Etat de (Sunugaal), tout cela c’est des paroles en l’air».

Source ‘’Populaire’’.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles