Suite aux accusations de Boughazelli, Diop Decroix déclenche les poursuites

Le Secrétaire général d’Aj/Pads a décidé d’adresser une citation directe au député «apériste», Seydina Fall «Boughazelli» qui l’accusait de faire chanter, à travers ses attaques, SMS, pour gagner un poste de responsabilité dans le gouvernement.

«Je peux vous informer qu’une sommation interpellative sera servie au député Seydina Fall ‘Boughazelli’ sur ses accusations. Et puis, s’il confirme ses propos, il ira devant la justice pour produire ses preuves», a confié, hier, Mamadou Diop «Decroix», à nos capteurs.

Le leader du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) compte adresser la citation à «Boughazelli» dans le courant de la semaine.

Joint par nos capteurs, l’auteur de ces accusations dit ne pas être ébranlé par cette donne, et confirme l’intégralité de ses propos relatifs aux «manœuvres» de «Decroix.

«Je confirme tout ce que j’ai dit sur Mamadou Diop ‘Decroix’, car c’est devant les locaux qui abritent mon bureau que la scène s’est déroulée. Il était avec ma collègue Sira Ndiaye qui lui disait : ‘Arrêtez d’attaquer (SMS)’. ‘Decroix’ a réagi en ces termes : ‘Si (SMS) me donne quelque chose, j’arrêterai de l’attaquer’ Donc, je confirme l’intégralité des propos que j’ai tenus», assène le député «apériste» de Guédiawaye.

Taxant le leader d’Aj/Pads de «vendeur d’illusion», «Boughazelli» menace de déballer contre ce dernier. «Mamadou Diop ‘Decroix’ cherche un poste dans le gouvernement. C’est pour cela, qu’il attaque (SMS). Qui connaît Diop ‘Decroix’, sait qu’il est incapable de mobiliser un clando. Il n’a rien autour de lui. Il a volé le parti de Landing Savané, et il est couvert par (3W). Je m’en f… de sa citation. Et s’il ne fait pas attention, je ferai de très graves révélations sur lui, car je le connais très bien», martèle-t-il.

Selon lui, «’Decroix’ ne représente absolument rien du tout, et il a été le ministre le plus nul du régime de (3W). Il se cache derrière le Fpdr pour avoir un poste dans le gouvernement, mais il n’aura rien».

Source ‘’Populaire’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles