Suite au tabassage à Mbacké, deux proches de Sadaga et un de Cissé Lo déférés

Du nouveau dans la guéguerre par procuration entre les députés Cissé et Sadaga. Du nouveau dans l’affaire de l’enlèvement suivi de tabassage à Mbacké avec la plainte de Moidou Fall Kala (proche du député El Pistolero) contre deux proches du député Sagada, c’est-à-dire Omar Ka, un de ses chauffeurs et Moustapha Mbeur, un de ses gardes du corps.

Ces deux derniers ont été arrêtés, hier, par la brigade spéciale de gendarmerie de Touba pour pour coups et blessures volontaires sur la personne de Mosou Fall Kala ayant entraîné une Itt de 20 jours, nous dit  »Le Populaire ».

Modou Fall Kala également a été arrêté parce qu’il faisait l’objet d’une plainte du camp de Sadaga.
C’est parce que la nommée Khady Guèye (ndlr : elle avait, il y a près d’un mois porté plainte contre El Pistolero pour escroquerie au visa avant de rejoindre le camp de Sadaga) avait déposé contre lui une plainte pour coups et blessures volontaires avec Itt de 10 jours.

Seulement des témoins oculaires ont assuré n’avoir pas vu la bagarre entre elle et Modou Fall Kala. N’empêche, Modou Fall Kala, Omar Ka et Moustapha Mbeur devaient être déférés, hier, devant le Délégué au procureur de Mbacké, nous dit le journal.

Mais ils ont bénéficié d’un retour de parquet et ont passé la nuit au commissariat urbain de Mbacké. Ils seront présentés, aujourd’hui, au Délégué du procureur de Mbacké qui va décider de leur tranfèrement à Diourbel ou non.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles