Statistiques 2017 des sapeurs-pompiers : 35 122 sorties, 1 978 morts recensés dont 592 dans des accidents de la route

De janvier à décembre 2017, les éléments de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (Bnsp) ont effectué 35 122 sorties sur toute l’étendue du territoire national. Sur ce chiffre fourni par les hommes du général de brigade Victor Tine, Commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, 68 %, soit 23 805 sorties, ont été pour secourir des victimes et porter assistance à des personnes malades (accidents, maladies). Les opérations et activités diverses (les corps sans vie, ravitaillement en eau, etc.) ont constitué 12 %, soit 2 856 sorties. Les incendies l’ont été pour 8 %, soit 2 809 sorties.

Toujours à propos des sorties, la région de Dakar vient en tête, avec 13 602, suivie de Thiès et de Diourbel avec 9 738. Tambacounda et Kédougou ferment la marche  avec 1 401.

Selon des statistiques de la Brigade de la division information et relations publiques (Bdirp) de la Bnsp, durant 2017, les 6 groupements d’incendie et de secours (Gis) du pays ont dénombré 1 978 pertes de vies humaines. Le Gis 1 (qui administre les casernes de la région de Dakar) a constaté 613 morts, le Gis 2 (qui regroupe les régions de Thiès et de Diourbel) 493 morts, le Gis 3 (Kaolack, Fatick et de Kaffrine) 289 décès, le Gis 4 (Ziguinchor, Kolda et de Sédhiou) 177 décès, le Gis 5 (Saint-Louis et Matam) 317 morts et le Gis 6 (Tambacounda et Kédougou) 89 pertes humaines.

Le rapport renseigne que 592 morts sont liés à des accidents de la circulation. Il s’y ajoute 147 victimes dans des accidents divers, 198 morts par noyade et 811 morts indéterminées. Les sapeurs-pompiers ont constaté 59 infanticides, 31 décès par mort naturelle et 55 dans des incendies (dont 22 lors du pèlerinage du Daka de Médina Gounass). Plus étonnant, il y a eu 53 décès liés à une chute dans un puits, 15 par électrocution, 13 par suicide. Les rixes et la foudre ont fait 4 victimes.

Source enquêteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles