Sortie du MPCL de Benno La Section de Paris dément l’information

Communiqué  Dans sa relation de la rencontre organisée le samedi 16 avril 2016 à Paris par une section du MPCL avec le Président de notre Mouvement, le Docteur Cheikh Tidiane Gadio, le journaliste Mamadou Ly a rapporté des positions de notre leader qu’il est le seul, absolument le seul, à avoir entendu…

Notre Leader n’a pas une seule fois annoncé le retrait de notre parti de Benno Bok Yaakaar, encore moins annoncé un rapprochement avec aucun leader politique sénégalais. Aucun !

Bien au contraire, le Docteur Gadio a plus de cinq fois rappelé que dans notre Parti, ce n’est pas le Leader qui décide seul mais c’est le parti et ses cadres qui se concertent et qui mandatent le leader pour défendre une position.

Devant un groupe d’invités, de journalistes et de cadres panafricains de cinq pays africains, le Président Gadio a systématiquement refusé de se prononcer sur le statut du MPCL dans Benno Bokk Yaakar. Il a en revanche informé l’assistance que trois positions sont en œuvre dans son parti: :

  1. rester dans BBY et porter nos critiques à l’intérieur
  2. quitter BBY et s’inscrire dans une opposition modérée et constructive qui permettra de saluer les bonnes actions du gouvernement le cas échéant, et de critiquer les actions négatives, mais avec toujours une double démarche: argumenter notre désaccord et proposer une démarche alternative
  3. Quitter BBY et se positionner dans l’opposition radicale et assumer la rupture avec le régime.

Des journalistes et des militants du Front républicain ont insisté plusieurs fois pour que le Président Gadio annonce, ici et maintenant, la sortie de son parti de BBY et le Docteur Gadio a systématiquement répondu que le MPCL ne fonctionnait pas comme cela et qu’il n’avait aucun mandat pour annoncer une position du parti alors que les concertations et échanges sur le sujet sont en cours. Eux tous peuvent confirmer ceci.

Le journaliste, Monsieur Ly, a demandé au Président Gadio qui, dans le volet sécurité de son exposé, avait critiqué l’intervention des Occidentaux en Libye, de se prononcer sur la visite à Benghazi du Président Wade. Notre leader a répondu que le Président Wade était un éminent leader panafricaniste et que si Wade et lui avaient commencé à « réparer leur relation », il n’était pas indiqué qu’il vienne l’attaquer sur Benghazi, bien que c’est clair pour lui que cette visite était une erreur. Le Président Gadio a rappelé qu’il vouait un immense respect pour le combat panafricaniste du Président Wade, combat qu’il sait sincère. C’est tout et absolument tout!

Nulle part, dans aucun passage de son exposé (intégralement enregistré) ou dans aucune interview post-conférence (enregistrée), ou même dans aucun aparté, le Docteur Gadio n’a évoqué un rapprochement politique avec le Président Wade ou tout autre leader politique important de notre pays! De tous les participants, M. Ly est le seul à avoir entendu les deux éléments contenus dans le titre de son article qui a dénaturé et gravement déformé les points discutés lors de notre rencontre, a l’initiative de la camarade-citoyenne Mme Awa Caillé.

Il suffira d’écouter tous les éléments sonores diffusés dans les médias sénégalais pour se convaincre que M. Ly s’est lourdement trompé. Le connaissant, ses erreurs de jugement ou d’interprétation ne recèlent sûrement aucune intention délibérée de nuire au MPCL, à sa démocratie interne et à l’image de crédibilité et de sens de la mesure de son Leader!

Fait à Paris le 17 avril 2016. 

Pour la nouvelle section du MPCL,

La Responsable Mme Awa Caillé 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles