Sortie du coordonnateur adjoint section APR/Marseille : Quelles sont donc les raisons de notre camarade Birane Diallo?

Cher Camarade,

Nous avons lu votre article du 06/09/2017 publié dans la presse en ligne. Comme la majorité des personnes qui vous connaissent, nous nous demandons quelles sont les raisons inavouées de cette sortie ? Vous, qui étiez dans la mesure, la réserve, la discrétion.  Que s’est-il donc passé ?

Cher camarade, que vous dénonciez les agissements ou disfonctionnements du consulat de Marseille, cela relève de votre droit le plus absolu en tant que citoyen de cette juridiction. Par contre, dire que l’association des ABCdaires est un » mort né « résulte soit, d’une ignorance notoire soit, d’une mauvaise foi caractérisée.

En effet, l’action politique et sociale que la Convention des ABCdaires a posée à travers la diaspora et le Sénégal par les membres hautement qualifiés et républicains de cette association n’est plus à démontrer.

Oui, cher Birane vous l’apprenez peut-être à vos dépens mais la Convention des ABCdaires s’est détachée de la politique politicienne comme vous savez si bien le faire à Marseille.

Dans son action politique, la Convention a atteint tous les objectifs qu’elle s’était fixée pour son combat contre l’injustice subie à l’époque par un homme politique que vous dites admirer et respecter.

L’auriez-vous dit ainsi en 2013 ? Permettez-nous d’en douter !

Sur le plan social au moment où vous vous réjouissez du départ du camarade, ancien consul de Marseille que vous citez d’ailleurs dans votre texte, nous, ABCdaires étions à Mbour sans tambour ni trompette avec nos propres deniers à la pouponnière, apportant ainsi à des centaines d’enfants sénégalais notre concours pour leur prise en charge.

Lorsque vous dérouliez votre plan de diabolisation et de stigmatisation à l’endroit de nos propres camarades de parti, nous étions avec le mouvement ABC JAIME à Saint-Louis encadrant des élèves et étudiants au renforcement d’acquis scolaire, ou encore à Thiénaba dans le reboisement de cette localité, pour ne citer que ces actions.

Et que dire de l’aide et l’appui juridictionnel que nous apportons à l’endroit de nos concitoyens en situation irrégulière sans compter les productions intellectuelles et les réflexions que nous menons encore aujourd’hui. Vous feignez de l’ignorer ou tout simplement ce dévouement des ABCdaires pour essayer de changer positivement les choses dépasse votre sphère.

« Mort né » avez –vous dit ? Que pouvons-nous dire de la section de Marseille, quasi inexistante, depuis la création de la jeune et brillante section d’Aix-en-Provence ?

Ne devriez-vous pas agir avec humilité ? Eu égards vos résultats catastrophiques, que vous attribuez à tort à une autorité fruit de votre imagination alors que vous et vous seuls êtes comptables et responsables de cette dérive mettant en exergue vos propres turpitudes.

Pendant qu’on y est, dites-nous ce que vous avez fait pour le Sénégal, mieux, pour Marseille votre ville d’adoption ? Quel est le bilan de votre section depuis quelques années ? En tant que membre de la formation de la DSE et de l’école du parti, qu’avez-vous proposé à vos militants pour les accompagner ?

Cher camarade, en quoi appartenir à un courant politique pourrait être une conséquence des faits que vous relatez ? Est-ce trop vous demander d’être conséquent et cohérent dans votre récit, compte tenu de la mission qui est la vô

Quelles sont les raisons ténébreuses de cette sortie ?   A qui profite-t-elle ? Pourriez-vous nous édifier sur « les personnes qui maitrisent la réalité géopolitique de notre juridiction ? »

Cher camarade « El hadji » puisque c’est votre nouveau titre que vous devez au parti du reste, titre apparemment trop lourd à porter car nécessitant une exigence de droiture et de vérité, les chantiers sont tellement multiples que s’atteler à mener des combats arrières-gardistes est vain. Quand on veut régler des comptes à ses camarades, à défaut de le faire de façon républicaine, élégante et courtoise, ayez au moins l’exigence de la précision et de la bonne foi, en évitant certains poncifs et contre-vérités.

Le « réveil » dont vous parlez devrait s’appliquer à vous et à votre section. Mobilisez votre énergie pour le Sénégal et non dans la recherche des bouc-émissaires.

 

Pour la Convention Nationale des Abcdaires de France 

La Cellule Communication

 

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles