Sortie de crise scolaire : Ces lueurs d’espoir

La crise scolaire a eu une place importante dans ces débats hier, jeudi 23 avril,  à l’Assemblée Nationale. Une occasion pour le Premier ministre d’annoncer qu’il recevra aujourd’hui les syndicats d’enseignants. Au cours de cette question sur la crise scolaire, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a déclaré qu’il « n’y a pas de risques d’année blanche ».

Il a rappelé que le gouvernement a déjà commencé à satisfaire la plateforme revendicative des enseignants avant le déclenchement de la grève.

Quant au ministre de la Fonction publique, Mme Viviane Bampassy a souligné qu’à l’exception du Cusems, tous les syndicats ont convenu que le traitement des revendications financières est assujetti aux conclusions de l’étude sur le système de rémunération des agents de l’Etat  dont les résultats sont attendus cette fin du mois.

Source ‘’Le Soleil’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles