Sommet de la CEDEAO Macky Sall titille Boko Haram et les terroristes

Le chef de l’Etat sénégalais et président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, Macky Sall, a déploré la persistance des attaques terroristes en Afrique de l’Ouest.  

Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture de la 49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, le samedi 4 juin 2016, à Dakar, au Sénégal, M. Sall a indiqué que les attaques à Bamako et au nord Mali, à Ouagadougou, au Burkina Faso, et à Grand Bassam, en Côte d’Ivoire, sont la preuve que la menace terroriste reste une source de préoccupation pour la région ouest-africaine.

Il a salué les progrès significatifs réalisés par le Nigeria dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram et renouvelé sa solidarité et son soutien à l’ensemble de ses pairs engagés dans le combat quotidien contre le terrorisme.

Selon le président sénégalais, il n’y a aucun Etat islamique en Afrique de l’Ouest correspondant aux visées terroristes de Boko Haram.

«Boko Haram reste Boko Haram. Et l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme et sa folie meurtrière», a souligné le président en exercice de la CEDEAO.

Ces défis sécuritaires mettent en évidence l’ampleur sans cesse croissante de la mission dévolue à la CEDEAO, mais les ambitions des leaders ouest-africains resteront vaines sans la mobilisation conséquente des moyens nécessaires à leur mise en œuvre, a laissé entendre Macky Sall.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles