Solidarité de B. Obama, processus du deuil de Beau Biden…Pourquoi Joe, son père, a refusé de briguer la présidence en 2016

En tant que vice-président, Joe Biden faisait face à une possible démission de son fils,  alors procureur général de Delaware, en raison de sa santé défaillante. En guise de solidarité, le président Barack Obama avait offert d’aider son second à payer les factures de sa famille.

Dans une interview diffusée lundi par CNN, le vice-président a révélé qu’il a dit à Obama que lui et sa femme Jill avaient prévu de vendre leur maison située dans le Delaware pour soutenir la famille de Beau Biden, son fils devenu inapte au travail.

« Jill et moi voulions vendre la maison… », dit Biden at-il déclaré le président lors d’une réunion hebdomadaire. Mais selon lui, la réponse d’Obama a été rapide et sans équivoque.

« Ne  vendez pas cette maison. Promets-moi de ne pas vendre la maison. Je vais vous donner de l’argent. Quoi que vous aurez besoin, je vais donnerez de l’argent », lui a dit le président, selon les souvenirs de M. Biden de cette conversation.

Beau Biden son fils avait souffert d’un accident vasculaire cérébral en mai 2010, ce qui fait craindre qu’il pourrait perdre les fonctions cognitives et être contraint de démissionner de son poste. Entre-temps il a terminé son mandat et avait commencé à se préparer pour une course au poste de gouverneur avant sa santé ne se dégrade à nouveau. Beau Biden est mort d’un cancer du cerveau en Juin à 2015.

Le vice-président a expliqué le processus de deuil douloureux de sa famille comme la principale raison pour laquelle il a refusé de briguer la présidence en 2016

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles