Situation jugée délétère de l’APS : La section SYNPICS dit attendre d’être édifiée comme malgré ses certitudes

La section SYNPICS  de l’Agence de presse sénégalaise (APS) a eu écho, il y a quelques jours, de résultats et recommandations du rapport d’audit consacré à cette entreprise. Ces informations de presse, si elles sont confirmées, confortent totalement les griefs des travailleurs contre la gestion du directeur général, Thierno Birahim Fall et l’Agent comptable particulier (ACP).

Le syndicat attend donc d’être édifié, mais plus encore, il a foi aux forces vertueuses de l’Etat et de la République, pour que ce rapport de la mission de vérification et d’audit conduite par l’Inspection générale des finances (IGF) ne soit pas oublié dans les tiroirs.

Il rappelle que la survie de l’APS dépend de la suite favorable à donner à ce rapport, en vue d’un renouveau et de perspectives plus heureuses pour l’entreprise publique et ses agents.

Contrairement au DG qui prétend en connaitre le contenu, au point de proférer des accusations fantaisistes, une façon de faire sa communication, le syndicat ne veut préjuger de rien. Il veut rester dans la légalité et le respect des procédures, mais ne ménagera aucun effort pour une complète et diligente application des recommandations de ce rapport.

Le syndicat tient d’autant plus à cela qu’il sait, au quotidien, comment la gestion de M. Fall est tout simplement catastrophique, comme l’attestent les nombreuses  sorties et mises en garde des travailleurs dont certains des griefs ont été partiellement ou totalement reconnus par le DG qui a toujours promis, en vain, d’y apporter rectification.

La situation financière de l’APS s’empire pendant ce temps, avec un budget 2015 qui ne couvrira que 9 mois de salaires, grevé qu’il a été par l’augmentation du salaire du DG notamment, sur la base d’un décret certes. Mais ce salaire qui a triplé  n’est toujours pas imposé – les états de salaires du mois de juin en attestent.

A cela il faut ajouter l’augmentation de salaire dont a bénéficié le PCA, sans compter le nombre pléthorique de contractuels, parti d’une dizaine d’agents à une trentaine (27), une charge supplémentaire pour une entreprise dont les lignes téléphoniques sont désormais suspendues pour  défaut de paiement, du jamais vu et le comble pour une agence de presse qui est ainsi privée d’un précieux outil de travail.

La gouvernance vertueuse serait à jamais mise à l’épreuve et fortement en contradiction avec elle-même, si rien ne devait advenir de ce rapport d’audit, dans le cas où les informations de presse faisant état de griefs retenus contre la gestion de M. Fall se confirmeraient de façon officielle : fraude fiscale, fautes de gestion, perception de primes indues, etc.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles