Situation délicate des collectivités locales: Moustapha Mbengue, maire de Keur Massar déclare avoir hérité d’une dette de 173 millions FCFA

Le maire de Keur Massar n’oubliera pas de si tôt les conditions dans lesquelles il a accédé à la tête de sa commune. Ce lundi 10 aout 2015, il a particulièrement fustigé l’ancienne équipe qui selon ses dires n’ a presque  rien laissé sinon  une dette colossale. Moustapha Mbengue, le maire de Keur Massar est revenu sur l’état  » désastreux » dans lequel il a trouvé sa municipalité, lors de sa prise de fonction en tant que maire.

L’édile de Keur Masser a ainsi indiqué être parti de presque rien. Nous avons hérité, a-t-il précisé  » d’une dette de  173 millions de francs CFA ».

À en croire M. Mbengue, le maire déçu n’a même pas  laisser de voiture, de vélo encore moins une brouette.

Au contraire, ajoute M. le maire,  » à notre arrivée nous avons trouvé beaucoup de problèmes dont  les plus saillants sont ceux liés au foncier « .

Ainsi ce proche du président de la République insinue avoir hérité d’une mairie aux caisses vides.  Toutefois, Moustapha Mbengue, a rassuré ses administrés quant à sa détermination  à mener sa localité vers l’émergence.

Il a ainsi décliné quelques uns de ses projets déjà réalisés ou futurs. Parmi les projets réalisés, le maire aperiste a cité en exemple la construction récente d’un CEM à Keur Massar village d’une valeur de plus de 7 milliards.

En ce qui concerne ses futures réalisations, Moustapha Mbengue a annoncé la construction  de deux marchés modernes avec ses partenaires espagnols.

Il a dans la même veine, dévoilé l’installation  future d’une usine de transformation des déchets en énergie électrique sur le site de Mbeubeuss.

Le maire de Keur Massar a fait cette déclaration ce lundi en marge de la cérémonie d’installation du nouveau bureau municipal. Pour rappel, le premier bureau avait été dissout par une décision de la cour suprême pour n’avoir pas respecté la loi sur la parité.

 

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles