Sierra Leone : L’horreur s’invite avec des coulées de boue faisant plus de 310 morts

Déjà plus de 300 morts recensés, et ce décompte macabre devrait s’alourdir. La capitale de la Sierra Leone, Freetown, est cruellement frappée par des éboulements et des coulées de boues. Ces inondations s’annoncent parmi les plus meurtrières en Afrique au cours des vingt dernières années.

Une partie de la colline surplombant le quartier de Regent s’est effondrée sur des habitations, selon les médias locaux. Des maisons entières sont submergées par les coulées de boue, tandis que les eaux rougies des rivières en crue ont envahi les rues de la ville.

La Croix Rouge fait état de 312 personnes tuées. A la morgue de l’hôpital Connaught, la place manque pour recevoir autant de victimes. De nombreux enfants comptent parmi les morts. Un journaliste de l’AFP présent à Freetown a vu des corps de victimes emportés par des habitants. Les services de secours sont toujours à l’œuvre dans les quartiers où des maisons ont été emportées.

Surpris en pleine nuit

Les inondations sont survenues en pleine nuit, vers 4 heures du matin. Fatmata Sessay, qui vit au sommet d’une colline dans le quartier de Juba, a été réveillée avec son mari et leurs trois enfants :

« Nous avons tout perdu, nous n’avons plus d’endroit pour dormir », a-t-elle expliqué.

Il y a aussi plus de 2.000 sans-abris, selon des estimations encore provisoires.

Déjà plus de 300 morts recensés, et ce décompte macabre devrait s’alourdir. La capitale de la Sierra Leone, Freetown, est cruellement frappée par des éboulements et des coulées de boues. Ces inondations s’annoncent parmi les plus meurtrières en Afrique au cours des vingt dernières années.

Une partie de la colline surplombant le quartier de Regent s’est effondrée sur des habitations, selon les médias locaux. Des maisons entières sont submergées par les coulées de boue, tandis que les eaux rougies des rivières en crue ont envahi les rues de la ville.

La Croix Rouge fait état de 312 personnes tuées. A la morgue de l’hôpital Connaught, la place manque pour recevoir autant de victimes. De nombreux enfants comptent parmi les morts.

Un journaliste de l’AFP présent à Freetown a vu des corps de victimes emportés par des habitants. Les services de secours sont toujours à l’œuvre dans les quartiers où des maisons ont été emportées.

La Sierra Leone est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique avec environ 60% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté, selon les Nations unies.

Dans ce pays où il pleut six mois par an, les inondations meurtrières sont fréquentes.  Les habitations, précaires, peinent à résister aux pluies torrentielles. En 2015, des inondations avaient fait 10 morts et des milliers de sans-abris à Freetown, ville de 1,2 millions d’habitants.

Lactuacho.com avec tempsreel.nouvelobs.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles