Serigne Modou Kara sur les meurtres et enlèvements d’enfants : « Il nous faut une armée sans armes pour la sécurité des personnes »

Face aux sacrifices et rapts perpétrés sur d’innocents enfants, des voix se sont élevées pour dire non à ce massacre, mêmes si les moyens sécuritaires font défaut. Ainsi Serigne Modou Kara appelle à l’État à mettre en place une armée sans armes pour veiller à la sécurité des citoyens.

Les enlèvements et meurtres d’enfants continuent de défrayer la chronique dans la sphère sociale sénégalaise. Cette fois ci, c’est le guide religieux et président d’honneur du Parti pour la vérité et le développement (Pvd) qui est montré au créneau pour se prononcer sur cette question qui préoccupe tous les sénégalais. Face à ces sacrifices et rapts d’enfants, Serigne Modou Kara propose la mise sur pied d’une « armée sans armes » pour solutionner ce problème.

Selon le marabout, « l’Etat ne peut pas apporter des solutions à ce problème sans la mise sur pied d’une armée sans armes » qui aura pour rôle la sécurité des citoyens. L’initiateur du mouvement Bamba Feep, Bamba Partout en a fait l’annonce lors d’une rencontre entre le président d’honneur dudit mouvement Bouna Madior Niang. S’agissant de cette rencontre, il a surtout été question d’insister sur les missions du « nouvel ordre mondilal » Bamba Fepp Bamba partout. D’ailleurs, un siège a été octroyé au mouvement et un financement de plus de 28 millions F CFA du guide. Ce qui lui permettra de jouer sa partition pour le rayonnement de la communauté mouride et le développement de la ville Sainte de Touba dans les domaines social, culturel, et économique. Bamba Fepp, d’après son initiateur, est un « nouvel ordre de redistribution des richesses. Sa démarche stratégique est fondée sur des mécanismes de mise en œuvre basés sur le triptyque : Paix, solidarité et idéologie du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké ».
Il poursuit: « Ce concept reproduit dans toutes les langues officielles et divers dialectes entend, dans un élan de vision prospective, ouvrir les portes du temps, pour porter partout le message universel de Cheikh Ahmadou Bamba et faire apparaître l’intemporalité de son message qui est la solution aux problèmes de notre époque et le remède sans dommage aucun à tous nos maux ». Ce dernier a profité de cette rencontre pour interpeller l’État sénégalais sur l’assainissement de la ville sainte qui doit se faire, tout en la dotant de l’eau potable pour tous.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles