Sénégal : Des experts d’Afrique subsaharienne réunis pour une meilleure prise en charge de la grippe

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale vaccins de Sanofi, a annoncé aujourd’hui l’organisation d’une rencontre régionale sur la Grippe qui regroupe des épidémiologistes, virologistes, gynécologues, pédiatres, responsables de réseau de surveillance de la grippe de 6 pays de l’Afrique subsaharienne Francophone.

Cette rencontre dénommée « Regional Influenza 2017 » est une réunion scientifique pour un partage d’expérience sur l’épidémiologie et les réseaux de surveillance de l’épidémie de la Grippe dans cette zone et la stratégie de diffusion de l’information avec un accent particulier sur l’intérêt de la vaccination chez la femme enceinte et les enfants.

La grippe est une infection d’origine virale (virus influenza) aigüe et hautement contagieuse. La grippe est un problème de santé publique sérieux qui provoque des maladies graves et des décès dans les populations à plus haut risque. L’infection de la grippe perturbe et affecte la vie des patients et de leurs proches. En effet, les patients infectés transmettent la plupart du temps le virus aux membres de leur famille en raison de leur proximité [1].

La vaccination est reconnue comme le moyen de prévention le plus efficace contre la grippe. Des vaccins sûrs et efficaces sont disponibles et utilisés depuis plus de 60 ans. Chaque interaction avec un patient est une opportunité pour échanger et éduquer.

« Très souvent négligée, la grippe peut entrainer des complications graves chez les patients à haut risque et même les adultes en bonne santé. Notre mission est d’améliorer la santé humaine en développant des dispositifs de vaccination supérieurs et innovants contre les maladies infectieuses dont la grippe. Au-delà du médicament et en tant que partenaire de la santé, nous contribuons au développement d’une expertise locale pour une meilleure prise en charge des populations, par la facilitation de rencontres d’échanges d’expériences et l’optimisation des moyens de prévention. » a indiqué Dr Elia AKA GILBERNAIR, Directeur Médical Afrique Subsaharienne Francophone Sanofi Pasteur.

A propos de la grippe saisonnière

La grippe saisonnière se caractérise par l’apparition brutale d’une forte fièvre, de toux (généralement sèche), de céphalées, de douleurs musculaires et articulaires, de malaise général, de maux de gorge et d’écoulement nasal. La plupart des sujets guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical. Mais la grippe peut entraîner une maladie grave ou un décès particulièrement chez les personnes à haut risque comme les femmes enceintes, les enfants en bas âge et les personnes âgées.

La période d’incubation (délai qui s’écoule entre le moment de l’affection et l’apparition des symptômes) est d’environ deux jours et la personne est contagieuse avant l’apparition des signes de la maladie.
Dans le monde, le taux d’atteinte annuel estimé de la grippe va de 5% à 10% chez l’adulte et de 20% à 30% chez l’enfant. La maladie peut provoquer des hospitalisations et des décès principalement parmi les groupes à haut risque (très jeunes, femmes enceintes, personnes âgées ou maladies chroniques). Au niveau mondial, ces épidémies annuelles sont responsables d’environ trois à cinq millions de cas de maladies graves, et 250 000 à 500 000 décès.[3]

APO

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles