Sécurité : Redoine Faïd, célèbre évadé et l’homme le plus recherché de France finalement arrêté

Le braqueur multirécidiviste a été interpellé ce matin aux alentours de 4 h 20 avec un de ses frères et deux neveux à Creil dans l’Oise

Fin de cavale pour Redoine Faïd, le braqueur multirécidiviste et auteur de deux évasions spectaculaire. C’est sans violence qu’il a été interpellé ce matin aux alentours de 4 h 20 avec un de ses frères et deux neveux à Creil. Cerné, il s’est rendu aux policiers de la brigade nationale des fugitifs de la DCPJ.

Trois autres hommes ont également été arrêtés par la brigade de recherches et d’intervention (BRI), dont l’un de ses frères, a précisé l’une de ces sources à l’Agence France-Presse, confirmant une information du Point. Des armes ont été retrouvées lors de cette opération qui s’est déroulée sans incident, selon la même source.

Une arrestation qui met un terme à plusieurs semaines de cavale. Le 1er juillet dernier, un commando armé avait pris en otage un pilote d’hélicoptère, l’obligeant à se poser dans la cour d’honneur de la maison d’arrêt de Réau (Seine-et-Marne) où Rédoine Faïd purgeait une peine de 25 ans de prison pour sa mise en cause dans un braquage raté à Villiers-sur-Marne qui a causé la mort d’Aurélie Fouquet, une policière municipale. Une évasion spectaculaire qui avait créé la polémique.

La ministre de la Justice avait diligenté une enquête. Selon ses conclusions l’évasion résulte de la « conjonction de failles de sécurité » qui ont été exploitées par un « commando paramilitaire.

Ce commando a ainsi notamment tiré profit de l’absence de filins anti-hélicoptère dans la cour d’honneur et d’un problème sur le dispositif d’appel d’urgence des forces de l’ordre ».

Surnommé le roi de l’évasion, Faïd s’était déjà évadé le 13 avril 2013 en moins d’une demi-heure de la prison de Lille-Sequedin, en prenant quatre surveillants en otages, qu’il avait utilisés ensuite comme boucliers humains. Il avait été repris six semaines plus tard en région parisienne.

Source lepoint.fr

 

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles