Sécurité Maritime : la commission de la CEDEAO prend la livraison de l’équipement du gouvernement allemand

Conformément à la volonté de renforcer l’architecture régionale de la sécurité maritime, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris livraison d’une gamme d’équipements techniques du gouvernement allemand.

Composées de 63 communications, surveillance, monitoring, conférence, visualisation, logistique et autres accessoires de haute technologie, les équipements et leurs composants ont été remis à l’organisation régionale lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au CRESMAO. , à Abidjan, Côte d’Ivoire le 7 mars 2018.

Se félicitant du geste du gouvernement allemand, le Représentant résident du Président de la Commission de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, l’Ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, a déclaré que la manière efficace avec laquelle le CRESMAO a géré la coordination et la mise en place de l’équipement doit beaucoup au soutien que la CEDEAO a reçu de l’Allemagne par l’intermédiaire de son agence de développement, la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

Le soutien, a-t-il insisté, donne à la Commission de la CEDEAO la certitude que les équipements contribueront à l’efficacité continue du centre dans la coordination des centres maritimes multinationaux si essentiels à l’opérationnalisation de l’architecture de sécurité maritime du Golfe de Guinée.

« Il y a peu de doute aux yeux des responsables qu’en raison de leur quantité et de leur qualité, ces équipements renforceront la capacité d’action du CRESMAO », a ajouté l’ambassadeur Mbaye.

L’ambassadeur d’Allemagne adjoint en Côte d’Ivoire, M. Alexandre Callegaro, a évoqué le rôle important que joue le golfe de Guinée dans les relations internationales, en particulier en tant que route commerciale viable pour l’extraction du pétrole brut entre l’Angola et le Ghana.

Pour sécuriser adéquatement la zone, il a souligné la nécessité de contre-mesures non seulement contre les actes criminels en mer mais aussi « contre les structures criminelles organisées et les intérêts économiques qui les soutiennent ».

Il a indiqué que c’est pour cette raison que le gouvernement allemand a mis à la disposition des quatre centres de coordination, y compris le CRESMAO, des équipements techniques d’une valeur totale de 1,2 million d’euros (environ 790 millions de francs CFA).

Les radars côtiers appartiennent aux différents pays de la région mais le Centre assure un partage d’informations de qualité. Donnant des informations détaillées sur l’état et l’utilisation de l’équipement, le Directeur du CRESMAO Côte d’Ivoire, Capitaine Boniface K. Konan, a expliqué que l’équipement aidera à mieux coordonner les efforts de sécurité maritime et donnera à la région une «vision de passe. Alors qu’en crise, le Centre devient un soutien efficace et aide à le résoudre  »

Le Secrétaire Permanent ivoirien du Comité Interministériel (Etat en Mer) M. Abroulaye Fofana qui a présidé l’occasion a assuré la CEDEAO, les partenaires au développement et la communauté internationale dans son ensemble du soutien continu du gouvernement de la Côte d’Ivoire pour toute la coopération mesures visant à sécuriser le littoral régional commun.

Les équipements ont été livrés sous la surveillance de la GIZ dont le responsable du programme, M. Ludwig Kirchner, était également présent pour signer un accord qui donnait un sceau légal au transfert d’équipement, effectué au nom de la Commission de la CEDEAO par le chef de la Dieng Abdourahmane.

L’initiative de coopération maritime régionale fait partie du partenariat international pour la sécurité. Le développement de l’Architecture de Sécurité Maritime de la CEDEAO est basé sur la Résolution 2018 (2011) / 2039 (2012) du Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui a été publiée au plus fort des attaques de piraterie dans le Golfe de Guinée, une menace à la paix et à la sécurité internationales.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles