Scission de l’APR À Podor : Le Dg du Coud indexé par le Meer départemental

Le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) du département de Podor a organisé sa 3ème édition Journée porte ouverte. Ils ont profité de l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le Directeur général du Coud, Dr Cheikh Oumar Anne, qu’il accuse d’être l’instigateur de la scission de l’Apr à Podor.

L’Alliance pour la République va mal et très mal dans le département de Podor parce qu’elle minée par des querelles intestines entre Abdoulaye Daouda Diallo, coordonnateur départemental et Dr Cheikh Oumar Anne, Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud).

Si le premier travaille pour la massification du parti dans le département et la vulgarisation des réalisations du président Macky Sall, le second est accusé de semer la division pour des intérêts personnels. Ce qui n’est pas du goût du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer). Ils sont allés même jusqu’à lui mettre en garde s’il continue dans cette lancée.

« S’il continue à semer la division du parti dans le département, nous ferons face à lui », a laissé entendre M. Abdoul Bousso, coordonnateur du Meer.

Il rajoute: « Il ne respecte pas la discipline de parti tant prônée par le président de la République. Raison pour laquelle, nous exhortons à tout militant discipliné de travailler avec la coordination et de respecter la discipline de parti ». En outre, le coordonnateur du Meer a mis les bouchées doubles, tout en taxant le Dg du Coud d’incompétent, en expulsant plus de 60 étudiants du département de Podor des huit (8) chambres qu’ils logeaient à l’université. Selon lui, c’est quelqu’un si tu es avec lui tu restes, dans le cas contraire il te chasse. « Quelqu’un qui est incapable de diriger sa propre commune, en sortant 20ème sur 22 lors des dernières élections législatives dans le département, il ne pourra jamais diriger Podor. Même sa gestion du Coud est partiale », a-t-il déploré. Avant de corser le ton : « Toute personne obnubilée par ses intérêts personnels, nous trouvera sur son chemin, nous les sentinelles du départements ». Il s’exprimait hier lors d’une conférence de presse tenue en marge de la 3ème édition Journée porte ouvert du Meer de Podor, où il a profité pour tirer à boulets rouges sur le maire de Ndioum. Plus de 4 000 tickets de restaurant et 80 fascicules servant d’appui de cours sont ainsi distribués aux étudiants à cette occasion. Toutefois, pour calmer l’ardeur des étudiants expulsés du campus, le coordonnateur départemental de l’Apr, Abdoulaye Daouda Diallo, a mis à leur disposition des appartements et une subvention de 500 000 F CFA par mois pour qu’ils puissent subvenir à leurs besoins.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles