Scandale à Marseille : L’autre version du Consul général qui fait état de xénophobie et de racisme

Le Consul général du Sénégal à Marseille, Tamsir Faye balaie d’un revers de main la version servie par la presse française sue le scandale, parle de racisme et menace de porter plainte.

Le Consul explique que c’est sa fille de deux ans était souffrante, il est  parti plus tôt du bureau parce qu’elle avait rendez-vous à la pédiatrie hier, à 18 heures.

« Donc je l’ai amenée. Je suis revenu chez moi vers 19 heures. Et comme j’étais parti un peu tôt du bureau, je suis descendu pour appeler au téléphone le Vice-consul, en marchant dans la rue, c’est ainsi que j’ai aperçu deux policiers en civil s’approcher de moi »

Ils sont venus lui dire : « monsieur, vous faites quoi ici ? ».

« Je réponds que je ne comprends pas pourquoi ils me demandent ça, parce qu’ils étaient en civil. Ils ne m’avaient pas dit qu’ils étaient policiers au début. Après ils me disent qu’on nous a interpellés sur des noirs, des africains  qui perturbent la quiétude de la rue. Je leur réponds que je suis noir et africain, que j’habite dans la rue et je suis le Consul général du Sénégal à Marseille. Mais comme j’étais en tee shirt, pantalon, décontracté, avec donc tous les a priori que les blancs peuvent avoir sur les noirs. Ils considèrent que je ne peux pas habiter ce quartier parce que justement je suis le seul noir qui y habite » dit-il.

« Monsieur, je suis le consul du Sénégal (…) »aurait-il répondu…

Suite du dialogue : Vous avez vos papiers ? Non, je n’ai pas de papier. Mes papiers sont à la maison. Si vous voulez, je sonne on me le donne. « Avant même de finir de parler, ils ont déjà fini de me menotter avant de me mettre dans le véhicule. Je leur dis : c’est ça la Police française, j’ai honte pour la Police française »  ajoute-il.

Ils lui répondent : ‘ »Monsieur si vous n’aimez pas la France, vous rentrez chez vous, vous  n’êtes pas ici chez vous ».

« Monsieur je suis ici en mission en tant que consul ».

Il dit avoir passé sous silence tout ce qui a été dit sur moi en route vers le Commissariat. Quand il est arrivé, pas d’audition, pas de procès-verbal de Police. Personne ne l’a entendu.

« Je leur ai dit que je suis venu une fois ici déposer une plainte parce qu’on m’avait volé mon téléphone… J’insiste pour leur dire que je suis le consul. Ils ont vérifié et ensuite le Procureur a demandé que quelqu’un à la maison, apporte mes papiers pour qu’ils confirment mon identité. Voilà exactement ce qui s’est passé » indique la consul.

Ensuite sa femme est venue avec son enfant amener le titre de séjour.

« En partant je leur ai dit que je plains mes compatriotes. Avec le comportement que vous avez eu avec moi alors que je suis diplomate, je devine ce que vous faîtes avec les citoyens lambda. J’ai dit que vous êtes des racistes, des xénophobes, vous n’avez aucun respect pour les Noirs », dit Tamsir Faye.

Je leur ai dit, « débrouillez-vous mais je vais porter plainte. C’est cette Police-là qui a pris peur, qui a tronqué les faits parce qu’ils ont eu peur »

Source ‘’Enquête’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles