Santé/Kaffrine une cinquantaine de cas de décès maternels enregistrés en 2016

La région médicale de Kaffrine a enregistré 50 cas de décès maternels en 2016, a révélé, samedi, le médecin chef, docteur Amadou Doucouré.
« Nous avons noté en 2016 dans les districts sanitaires de la région de Kaffrine un total de 50 cas de décès maternels », a-t-il déclaré en marge de la cérémonie de lancement de la contractualisation des prestataires de santé.

Le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de l’Action sociale, docteur Farba Lamine Sall a pris part à la cérémonie.
Ces décès maternels sont causés par « les anémies, les infections et les éclampsies et pré-éclampsies, les déterminants d’ordre socioculturel, géographique et la pauvreté », a expliqué Dr Doucouré, précisant qu’ils concernent la tranche des jeunes.

Il a préconisé la planification familiale, qui selon lui, est une stratégie efficace pour lutter contre les décès maternels
Concernant la planification familiale, la région de Kaffrine a enregistré un taux de 15% en 2016, a-t-il fait savoir, ajoutant que l’objectif est d’attenidre 25% en 2017 et 37% d’ici 2020.

Le médecin-chef de région a indiqué que le nombre de cas de paludisme a fortement diminué et le taux de prévalence du diabéte est de 2,1%.

Source Aps

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles