SANTÉ AU TRAVAIL : L’inexistence d’une Inspection médicale déplorée

La Société sénégalaise de santé au travail et environnement (Sosesate), en prélude à son congrès international qui doit se tenir du 4 au 6 du mois courant à Dakar, a organisé hier une rencontre avec les représentants des médias. L’occasion a été saisie par Dr Mame Coumba Gueye Fall, médecin du travail pour déplorer le manque de poste de médecin inspecteur du travail au Sénégal.

Le Sénégal étant une vitrine, un pays qui est à la pointe de la santé, sécurité au travail en Afrique, ne dispose pas d’une inspection médicale du travail. Ce qui est regrettable. Ces propos sont du Dr Mame Coumba Gueye Fall, médecin du travail, et enseignant à la Faculté de médecines. Selon elle, la Faculté de médecines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) qui forme presque plus de la moitié des médecins du travail du continent noir, se fait dépasser par tous les voisins disposant de cette structure, alors que notre législation le prévaut dans le Code du travail. Il y a aussi le décret inhérent à la fonction de médecin inspecteur du travail. « Jusqu’à présent, l’État ne fait rien pour pouvoir créer à travers ce poste une inspection médicale du travail », a-t-elle déclaré.

Avant de faire savoir que la responsabilité est du ministre du Travail, parce que c’est dans ses services que doit se trouver normalement le médecin inspecteur du travail. Mais ce qui est désolant, déplore Dr Mame Coumba Gueye Fall, c’est le manque de moyens au ministère du Travail. « On nous repose toujours, au niveau du ministère du Travail, des problèmes de budget et d’autres problèmes liés à la gestion. Alors qu’il suffisait d’un peu de volonté politique de la part dudit ministère et du gouvernement du Sénégal aussi pour créer ce poste », a-t-elle signalé. Et de préciser : « Si vraiment il y a les médecins, les compétences existent, parce que pour être un médecin du travail, il faut être un spécialiste de la médecine du travail déjà. Et ce n’est pas ce qui manque au Sénégal où ils sont formés ». Elle s’adressait à la presse en marge de la conférence de presse en prélude au congrès international de la Société sénégalaise de santé au travail et environnement (Sosesate) qui se tient du 4 au 6 octobre à Dakar, sous le thème : « Les pathologies dans les métiers du pétrole et gaz et les sous thèmes « Risques psychosociaux et santé et du bien-être au travail » et « Environnement du travail et santé ». 300 participants en provenance de 14 pays du monde sont attendus à ce colloque.

Le médecin inspecteur joue un rôle très important

Elle a profité de ce rendez-vous avec les médias pour décliner l’importance du rôle du médecin inspecteur du travail. « D’abord, il sera le seul médecin au niveau de l’équipe du ministère du Travail. C’est lui qui va aller donc superviser les services de santé au travail, parce que les inspecteurs du travail sont limités par le secret professionnel. Il y a des renseignements auxquels ils ne peuvent pas accéder quand ils vont dans les services de santé au travail. Seul un médecin peut accéder à ces informations là » a expliqué Dr Mame Coumba Gueye Fall. Avant d’ajouter : « Il a un rôle de coordination aussi entre l’administration du travail et ses services de santé au travail. En plus, il est chargé de colliger toutes les informations par rapport à ses services administratifs notamment l’exploitation des rapports des médecins du travail de ses services et de constituer une base de données qui est importante pour la définition des politiques en matière de santé, sécurité au travail au Sénégal. Quand il y a un accident du travail ou une maladie professionnelle dans une entreprise, c’est lui qui doit aller avec les inspecteurs faire une enquête pour savoir les causes afin de pouvoir définir des politiques de prévention. Pour dire que c’est un rôle majeur ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles