Salon Maritime de Dakar: Un rendez-vous de la Pêche mondiale

Le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Omar Gueye a procédé le mardi 24 novembre 2015 au lancement officiel de la 2ème Edition du Salon Maritime de Dakar (SMD), prévu du 10 au 13 décembre 2015. Ce grand rendez-vous de la pêche dont l’ invité d’honneur le Maroc, sera un cadre d’échanges pour les décideurs, acteurs, partenaires techniques et financiers, ONG, médias, universitaires, chercheurs.
« En effet, la tenue du Salon Maritime de Dakar répond à un besoin, celui de la création d’un cadre d’échanges, de compétences, d’expertise et de technologies dans des domaines diversifiés et complexes d’intérêts communs. Le SMD, ce rendez-vous important de la Pêche et de l’Economie maritime, est un évènement majeur qui vise à promouvoir le développement harmonieux de la Pêche, de l’Aquaculture, des Fonds marins et des Transports maritimes, ainsi que des secteurs d’activités connexes », souligne le ministre de la pêche en marge de la cérémonie.

D’après Omar Gueye, inscrit dans l’agenda des rencontres internationales, le salon a pour vocation de réunir à Dakar, décideurs, acteurs, partenaires techniques et financiers, ONG, médias, universitaires, chercheurs pour : mettre en relief et partager les bonnes pratiques, les produits et services, ainsi que les projets et programmes ;initier et consolider la coopération et le partenariat en matière de Pêche, de transports maritimes et d’activités portuaires.

Le ministre de la pêche estime que le SMD constitue une excellente opportunité pour nos pays respectifs de mettre en valeur leur expérience, non seulement dans les domaines de la Formation et de la Recherche, mais aussi et surtout, de tendre vers l’harmonisation de leurs orientations et de leur vision en matière de gouvernance halieutique et de politiques de Transports maritimes, en vue d’une bonne Régulation des secteurs de la Pêche et de l’Economie maritime.

Et durant les trois jours, le SMD permettra de dérouler : un plateau d’exposition ; un espace de rencontres B to B ; des visites de sites stratégiques ; et un forum sur le thème général « Enjeux et défis de la Pêche et de l’Economie maritime pour l’Emergence ».

Et le ministre de rajouter : « A travers, ce thème, le SMD veut apporter une contribution significative par la réflexion prospective à la promotion du développement harmonieux de la Pêche, de l’Aquaculture, des Transports maritimes, des activités portuaires et des secteurs d’activités connexes, en vue de l’émergence de nos pays ».
Selon M. Omar Gueye, si pour la première édition du SMD, tenue en octobre 2013, «Une première en Afrique subsaharienne», c’est la République de Corée qui était à l’honneur, cette année, notre choix s’est porté sur le Royaume du Maroc qui est l’invité d’honneur de cette édition.

Il a tenu à préciser que ce choix n’est pas fortuit, car il traduit la hauteur et la qualité des relations multiséculaires et empreintes d’amitié et d’estime qui lient le Sénégal au Royaume chérifien, confirmées par la récente visite d’Etat, effectuée en mai 2015 à Dakar, par Sa Majesté, le Roi Mohamed VI.
« Au Sénégal, le secteur de la Pêche et de l’Economie maritime, joue un rôle socio-économique très important. En effet, le segment de la pêche occupe près de 17% de la population active, contribue pour 2% au PIB, assure 75% des apports en protéines d’origine animale aux populations avec une consommation nationale per capita estimée à 26kg par an, contre une moyenne mondiale de 16kg par habitant par an. Parallèlement, près de 95% des échanges extérieurs sont effectués par voie maritime avec le Port de Dakar, qui de par sa position stratégique, ouvert sur le monde, constitue une porte d’entrée privilégiée en l’Afrique », dira le ministre de la pêche.
Selon l’ambassadeur du Maroc, ils vont prendre toutes les dispositions pour une participation distinguée de leur pays.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles