Russie accuse la Turquie de « provocation planifiée» et de soutien à EI dans la vente d’organes humains

La Russie a accusé la Turquie de «provocation planifiée» et de soutenir ISIS dans la vente d’organes humains après que l’un de ses avions de chasse a été abattu par l’armée turque.

Les dirigeants du monde se sont empressés de désamorcer la tension entre les deux pays depuis que l’avion Sukhoi SU-24 a été abattu hier près de la frontière entre la Turquie et la Syrie.

Mais la crise montre peu de signes d’assouplissement, car aujourd’hui comme Secrétaire russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré aujourd’hui que Moscou va réexaminer les relations avec Ankara – et a mis en garde ses compatriotes contre les voyages à la Turquie pour des raisons de sécurité.

Ces déclarations interviennent alors que le co-pilote survivant de l’attaque sur le Su-24 russe a catégoriquement nié avoir reçu des avertissements lors que son avion était sur le point d’être abattu.

Konstantin Murakhtin, a également insisté sur le fait que son avion n’était pas entré en Turquie. Son pilote Oleg Peshkov, 52, qui a été tué dans l’incident,  a été honoré à titre posthume, hier, comme un héros de la Russie par l’homme fort du Kremlin. Un autre militaire russe est mort dans la mission de sauvetage.

Dans la foulée de l’attaque, les Turcs avaient révélé que l’avion russe avait reçu dix avertissements. Mais lors d’une conférence de presse, Sergueï Lavrov, a déclaré: «Nous avons de sérieux doutes au sujet de ce qui est décrit comme un acte non prémédité, il ressemble vraiment à une provocation planifiée. Il n’y avait pas d’avertissement, ni par échange radio, ni visuel. Il n’y avait pas de contact du tout ».

Il a également accusé le gouvernement turc de soutenir ISIS, disant que la Russie avait été au courant du commerce d’organes humains des groupes terroristes sur les marchés noirs en Turquie.

«Nous avons reçu des informations que dans certaines régions de la Turquie où les terroristes se sentent à la maison, il y a même un marché établi pour des organes humains qui sont passés en contrebande par des terroristes de la Syrie, et ce qui sont des parties des corps de Syriens assassinés », a-t-il chargé.

Il a ajouté que «les terroristes» ont utilisé le territoire turc pour préparer des attaques dans d’autres pays, mais n’a pas cité le nom des groupes spécifiques ou des attaques.

Lavrov a également accusé la Turquie de violer l’espace aérien grec « environ 1500 fois par an », ajoutant que sur le fond de cela, il ne voit pas comment la Turquie pourrait justifier abattre un avion russe, après ce qu’elle dit être « seulement 17 secondes de violation’ de l’espace aérien turc ».

Président Recep Tayyip Erdogan a déclaré ce mercredi que la Turquie ne voulait pas d’escalade avec la Russie, mais a promis de toujours défendre les frontières turques.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles