Royaume-Uni : des forces spéciales déguisées mendiants, balayeurs, arrêtent un nombre record de présumés terroristes

La police britannique a arrêté un nombre record de personnes pour des infractions terroristes présumées au Royaume-Uni alors que les forces de sécurité continuent d’accroître leurs efforts pour lutter contre la menace.

Des troupes de forces spéciales armées déguisées en mendiants et balayeurs de route ont été déployées à des endroits clés à Londres et dans d’autres villes, ont rapporté Daily Mirror.

Des sources militaires ont déclaré au journal que les troupes étaient en place depuis quelques temps pour maintenir une surveillance cachée et répondre rapidement à toute attaque future.

« Ces soldats fournissent une très bonne couche de réponse immédiate au moins pour minimiser les pertes ou pour arrêter les blessures ou les décès si elles réagissent rapidement », ont-elles déclaré, avant d’ajouter :

« L’opération est menée par la police, mais le directeur des forces spéciales est toujours en contact sur les développements et avec ses hommes ».

Le ministère de la Défense a déclaré qu’il ne se prononcerait pas sur les opérations des forces spéciales, qui incluaient le renforcement des forces de police suite aux attaques de Manchester et de Londres.

Les nouveaux chiffres publiés jeudi par le Home Office ont montré que les arrestations liées à la terreur au cours de l’exercice 2016/17 ont augmenté de près d’un cinquième.

Sur 304 arrestations, 108 ont entraîné une accusation incluant 91 personnes spécifiquement pour les infractions terroristes et 100 personnes ont été libérées sans inculpation. 88 autres personnes ont été libérées sous caution en attendant une enquête plus approfondie et le reste a fait face à des mesures alternatives de la part de la police.

C’est le nombre le plus élevé enregistré depuis la collecte des données en septembre 2001. Il comprend 12 personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête sur l’attaque de Westminster en mars, toutes libérées sans inculpation.

Lactuacho.com avec independent.co.uk

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles