Riziculture Bonnes perspectives de production pour la saison sèche-chaude

« Les résultats définitifs pour l’hivernage 2014-2015 évaluent à 29.433 hectares les superficies emblavées pour la culture du riz dans la vallée, soit 56% des prévisions de mise en valeur. Comparé à l’hivernage 2013-2014, une amélioration de 14,8% a été enregistrée. S’agissant de la saison sèche-chaude 2015, sur les 57.205 hectares prévus en termes de mise en valeur de l’ensemble des spéculations, 54.400 hectares (95%) sont réservés à la riziculture. A fin mars 2015, les semis directs et les repiquages de riz, réalisés sur une superficie de 34.813 hectares, sont presque finis », note la Dpee.

Toujours d’après la source, comparée à la saison sèche-chaude 2014, une hausse de 12,7% des superficies emblavées est observée en fin mars 2015. Elle avance que la situation des stocks de riz, au 30 mars 2015, révèle que les volumes de riz paddy et de riz blanc disponibles dans la vallée sont évalués, respectivement, à 7.243 tonnes et 1.618 tonnes.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles