Révision du fichier Des coups de gueule, Abdoulaye Daouda Diallo en a essuyé hier

La rencontre avec les acteurs politiques pour la révision du fichier électoral n’a pas été de tout repos pour le ministre de l’intérieur. Oui, non seulement la tension était palpable, mais ça râlait de partout  comme il fallait s’y attendre.

Et  Abdoulaye Daouda Diallo a reçu des vertes et des pas mûres durant cette série d’échanges, surtout venant de l’opposition.

Non seulement ils ont râlaient ferme, mais certains représentants de partis politiques ont tout simplement exigé sa démission.

Leur logique est qu’il ne peut pas être un responsable de l’APR, le parti au pouvoir, maire d’une localité et vouloir diriger des élections justes et équitables.

C’est pourquoi ils veulent une personnalité neutre pour arbitrer les partis et une structure indépendante pour rassurer les électeurs pour des élections transparentes.

Pour Modou Diagne Fada, avec le ministre de l’intérieur comme organisateur, ce serait même un recul démocratique mais la défaite de Macky et sa coalition aux élections législatives et à la présidentielle est inévitable.

Pour Abdoulaye Daouda Diallo, si manipuler les résultats était possible, le parti au pouvoir n’aurait jamais perdu Dakar durant les élections municipales passées.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles