Retrait des USA des Accords de Paris, l’ancien maire de New-York défie Trump et promet de payer les millions de dollars promis

L’ancien maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, a déclaré qu’il constituera personnellement le financement de 15 millions de dollars que les Nations Unies vont perdre après que Donald Trump ait retiré les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Les États – Unis aurait été tenus de verser ce montant aux efforts de préventions catastrophiques du changement climatique dans l’accord historique entre 195 pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Les Américains ne quittent pas l’accord climatique de Paris », a déclaré M. Bloomberg jeudi, selon le Washington Examiner.

« C’est justement le contraire – nous avançons. Les maires, les gouverneurs et les chefs d’entreprise des deux partis politiques se joignent à un énoncé de soutien que nous soumettrons à l’ONU et, ensemble, nous atteindrons les objectifs de réduction des émissions que les États-Unis ont établis à Paris en 2015.

Le philanthrope milliardaire a ajouté: «Les Américains honoreront et respecteront l’accord de Paris en menant de bas en haut – et rien de ce que Washington fera ne pourra nous arrêter».

Trump a annoncé jeudi que les États-Unis – le deuxième producteur de CO2 au monde – se retireraient de l’accord historique pour réduire les émissions climatiques, ce qui en fait l’un des trois pays au monde qui ne seront pas inscrits.  Les deux autres sont le Nicaragua, qui ne pense pas que les exigences sont assez strictes, et la Syrie qui s’est engagé dans un conflit amer.

Le jeudi, le New York Times a également cité une lettre de M. Bloomberg adressée au secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans lequel l’homme d’affaires a déclaré que d’autres éléments du gouvernement et de la société américains devraient prendre leur initiative sur les changements climatiques, là où M. Trump ne l’avait pas fait.

Bloomberg est un envoyé spécial des Nations Unies pour les dirigeants locaux, chargé de respecter les objectifs climatiques de Paris. Il rejoint une liste croissante de politiciens et de dirigeants d’entreprises qui ont condamné le reniement de M. Trump.

Le directeur général de Tesla, Elon Musk, et le patron de Disney, Bob Iger, ont démissionné de leurs fonctions de conseillers économiques du président jeudi. De leur côté Apple, Google, Facebook, Amazon et Goldman Sachs ont tous également critiqué la décision de M. Trump.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles