République démocratique du Congo Le premier ministre a démissionné

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Augustin Matata, a annoncé lundi à Kinshasa qu’il avait remis sa démission au président Joseph Kabila en vue de lui permettre de nommer un nouveau chef de Gouvernement qui, conformément à un récent accord signé au terme d’un dialogue politique, doit être issu de l’opposition.
« J’ai déposé ma démission du premier ministre ainsi que des membres de mon gouvernement (…) pour répondre à l’esprit et à la lettre de l’accord » passé le mois dernier avec une frange minoritaire de l’opposition, a déclaré Augustin Matata, au sortir d’une audience avec le président Joseph Kabila.

M. Matata a ajouté qu’au terme de quatre ans et demi à la tête du gouvernement congolais, « le travail que nous avons abattu est très appréciable et nous pouvons dire que le bilan est globalement positif ».

Son remplacement par une personnalité de l’opposition est un des points de l’accord obtenu le 18 octobre dernier entre le pouvoir et une partie de l’opposition réunis autour du facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo.

Le nouveau Premier ministre sera à la tête d’un Gouvernement d’union nationale, selon l’accord qui prévoit en outre le report à avril 2018 de la présidentielle qui devait se tenir avant la fin de 2016.

Pour sa part, le président Kabila qui est au pouvoir depuis 2001 et dont le mandat expire le 20 décembre va garder ses fonctions.

La RDC est en proie à une crise politique profonde depuis la réélection du président Kabila en 2011 à la suite d’un scrutin contesté.

Source Apa

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles