République démocratique du Congo : deux présumés kidnappeurs brûlés vifs au Nord-Kivu

Deux hommes soupçonnés d’appartenir à un réseau de preneurs d’otages ont été brûlés vifs à Kiwanja, une localité du Nord-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo.

« Deux personnes, soupçonnées d’être kidnappeurs, ont été brûlées vives jeudi par la population en colère » tandis qu’un troisième a été sauvé de justesse par la police, a déclaré à l’AFP Jason Ntahiwa, fonctionnaire délégué de la localité de Kiwanja dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

« Nous condamnons cette manière de se rendre justice adoptée par la population » de Kiwanja, a ajouté M. Ntahiwa.

L’homme qui a pu être sauvé « est présentement entre les mains de mes services pour interrogatoire », a déclaré pour sa part le colonel Blaise Dimundu, un chef de la police locale.

Mardi, des écoles de Kiwanja avaient observé deux jours de grèves pour réclamer la libération de trois écoliers enlevés, deux jours auparavant.

Les enlèvements sont fréquents dans cette région. Écoliers, paysans, chauffeurs, employés d’ONG, imams, prêtres catholiques, employés de l’État ou d’organisations humanitaires sont visés par des rapts qui se dénouent presque toujours après versement d’une rançon, l’intervention des forces de l’ordre étant extrêmement rare.

L’ensemble de l’est de la RDC, région riche en minerais précieux, est en proie à l’insécurité depuis plus de vingt ans.

Plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers s’attaquent aux civils ou s’affrontent aux forces régulières pour des raisons ethniques, foncières ou économiques.

Source VOA Afrique

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles