Réponse du berger au pêcheur ? Le Sénégal expulse des pasteurs mauritaniens, la Mauritanie lui renvoie ses pêcheurs

Après que le Sénégal a pris la décision d’expulser des éleveurs mauritaniens, notamment des éleveurs de chameaux, le gouvernement mauritanien lui a renvoyé la politesse, en décidant d’expulser les pêcheurs sénégalais établis sur son sol.

Selon des sources du journal en ligne Alakhbar, les pêcheurs sénégalais « seront expulsés » de la Mauritanie après la tenue du Sommet de la Ligue arabe à Nouakchott, du 24 au 25 juillet.
C’est le 10 juillet dernier que Dakar a demandé aux éleveurs mauritaniens qui sont en situation irrégulière, avec près de 10.000 têtes de bétail, de quitter son territoire dans un délai de 48 heures.
Interpellé sur le sujet le mercredi 13 juillet, le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz qui était en tournée dans le sud de son pays, avait réagi à cette mesure prise par son voisin, en parlant d’une « décision de souveraineté » du Sénégal.

 

De même, tout en demandant à ses compatriotes de respecter l’injonction des autorités sénégalaises, il avait souligné que le Sénégal « ne s’était pas concerté avec la Mauritanie », avant de prendre sa décision.
Visiblement, le Président Abdel Aziz et son gouvernement n’ont pas pu digérer la pilule que leur ont administrée Macky Sall et son staff; d’où cette mesure de réciprocité, consistant à expulser les pêcheurs sénégalais de Mauritanie.
Vivement que la sérénité revienne des deux côtés du fleuve Sénégal. Surtout en cette période où les deux pays voisins doivent gérer en commun, l’exploitation des énormes gisements de gaz et de pétrole, à cheval sur leur frontière maritime

Jotay.net

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles