Réplique à la bravade des étudiants en droits, le Doyen de la Fac-Droit : « nous ne reculerons pas ! »

Plus de 200 étudiants pourraient ne pas passer leur Master cette année 206, c’est pourquoi hier, dans un mouvement d’humeur, ils ont perturbé des cours et plusieurs axes qui jonchent les autours de l’Université de Dakar.

Pendant près d’une heure, ils se sont affrontés aux forces de l’ordre dans la matinée, décrétant une grève illimitée.

Selon Mansour Ndiaye le porte-parole de ces étudiants, après quarante jours de grève, ils avaient procédé à des négociations qui n’ont abouti à rien.

Leur colère résulte d’une sélection des étudiants ayant la licence pour passer le Master, une première depuis les indépendances. Une sélection qui selon eux ne découle d’aucun texte régissant leur faculté, mais aussi qui exclut de facto plus de 200 étudiants.

Pour sa part le doyen de la faculté de Droit, les négociations sont bouclées et il ne sera pas question de reculer devant cette décision. Car plusieurs solutions avaient été proposées aux étudiants en vain.

« Désormais toute tentative d’entrave aux activités pédagogiques sera sanctionnée lourdement. Les conditions d’une reprise seront posées et des plaintes pourraient même être déposées contre des auteurs d’acte de vandalismes.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles