Répartition déséquilibrée des sièges du HCCT L’APR obtient trois fois plus que ses alliés

Retour un peu sur la répartition des siéges du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct),  pour parler et reparler de la boulimie de l’APR.  

Sur les 74 sièges  gagnés par les listes de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), le parti au pouvoir, en l’occurrence l’Alliance pour la République (Apr) a raflé les 56, nous dit le journal Sud Quotidien.

Les alliés, tel que le Parti socialiste (Ps) en a 9, suivi de l’Alliance des forces du progrès (Afp) avec ses 7 postes, puis du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie (Rsd) de Robert Sagna, qui totalise 2 investis, sans oublier Bes du niak, avec son seul siège.

Dans ce lot, la ligue démocratique (Ld) n’a, en effet, aucun investi sur les listes de Bby. Un ordre qui suit tant soit peu la clé de répartition des sièges définie et approuvée par les leaders de Bby.

Quid, cependant, de cette clé de répartition qui laisse apparaître un déséquilibre total dans l’octroi des postes dans la coalition présidentielle ?

Comment réparer ce déséquilibre noté, après le vote des élus, afin d’éviter de faire des frustrés dans les rangs de la mouvance présidentielle?

Autant de questions sur lesquelles, Sud quotidien, dans son édition du jour, a donné la parole à certains alliés de l’Apr, à savoir le Ps, l’Afp, la Ld, ainsi que le Rsd.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles