Renversantes explications en Argentine : des policiers indexent les souris pour justifier plus 500 kilos de marijuana manquants

Lorsque vous êtes désespéré et dans une situation indéfendable, n’hésitez pas, il suffit de blâmer les souris.

Des agents de police congédiés en Argentine affirment que des rongeurs affamés ont mangé une demi-tonne de marijuana manquante.

Le pot aux roses a été découvert lors d’une inspection d’un entrepôt dans la ville de Pilar, selon le Guardian .

L’ancien commissaire de police Javier Specia a laissé l’inventaire de 13 000 livres de marijuana non signé lorsqu’il a démissionné il y a un an, a rapporté le journal. Son successeur a remarqué qu’il manquait une partie du lot.

Specia et trois de ses officiers disent que la marijuana a été «mangée par des souris», mais les experts doutent que ce soit le cas.

« Les experts de l’Université de Buenos Aires ont expliqué que les souris ne confondraient pas la drogue avec de la nourriture, et que si un grand groupe de souris l’avait mangé, beaucoup de cadavres auraient été trouvés dans l’entrepôt », a déclaré un porte-parole du juge. selon le Guardian.

Au total, huit policiers ont été licenciés. Quatre vont témoigner le mois prochain.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles