Renforcement de la sécurité de la pêche artisanale: Du matériel de géolocalisation réceptionné par Omar Gueye

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)., vient de doter le ministère de la pêche et de l’économie maritime un important matériel de géolocalisation. Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Oumar Gueye, a réceptionné ledit matériel, dans les locaux de son département.
D’après le communiqué, il s’agit de cinq (05) appareils de géolocalisation par AIS classe A destinés à être utiliser sur les navires de pêche industrielle de moins de 50 TJB et de cinq (05) appareils de géolocalisation par AIS classe B destinés à être utilisé sur les embarcations de pêche.
D’après la source, fruit d’un partenariat avec l’UICN, cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet expérimental de géolocalisation et de suivi par le Système d’Identification Automatique (AIS) des embarcations de pêche artisanale et de certains navires de pêche industrielle au Sénégal.
Cette initiative contribuera à l’amélioration de la gestion de la pêche des cordiers et à la sécurité des pêcheurs artisans, selon le Ministre Oumar GUEYE, qui a présidé la cérémonie, en présence de M. Racine KANE, Chef de mission UICN-Sénégal.
Le document rappelle que ce bel exemple de partenariat au service d’une pêche artisanale mieux sécurisée et bénéfique aux acteurs, s’inscrit en droite ligne des instructions du Président de la République.
Selon le documente ministère de la Pêche et de l’Economie maritime a ainsi ouvert ces dernières années, d’importants chantiers visant à améliorer et mettre à jour son cadre légal et son cadre d’intervention pour une meilleure gouvernance du secteur.
En effet, le secteur de la Pêche et de l’Aquaculture inscrit dans l’Axe I du PSE, doit contribuer à « la transformation structurelle de l’économie pour promouvoir une dynamique de croissance forte et durable» rappelle t-il, avant de lancer un appel aux bénéficiaires de ce matériel pour utilisation durable de cet outil de travail et de sécurité.
La volonté a été réaffirmée, dans un proche avenir d’élargir et d’étendre l’utilisation des systèmes de géolocalisation par AIS au profit de tous les acteurs de la pêche au Sénégal.
« Ce projet pilote permettra surtout de renforcer les capacités de suivi du Ministère de la pêche et des acteurs du secteur à tous les niveaux, de lutter contre le fléau de la pêche INN, de bâtir un partenariat avec la recherche universitaire et d’impliquer d’autres secteurs comme le Ministère de l’environnement et du développement durable, à travers la Direction des Aires Marines Protégées (DAMP) en leur fournissant des informations crédibles et indispensables pour la surveillance de leurs zones d’intervention » , a indiqué M. Racine KANE, qui lors de la signature de convention relative à ce partenariat, avait confirmé la disponibilité de l’UICN à contribuer « à la mise en place d’un véritable programme national en tirant les leçons de la phase pilote » en impliquant « au maximum tous les acteurs qui s’intéressent au développement d’une pêche durable au Sénégal et dans l’espace couvert par la CSRP. ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles