Rencontre Wade et les frondeurs : on en sait un peu plus sur les raisons «piégées» d’un renvoi

D’après Grand-Place, la rencontre entre le leader du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade et les frondeurs conduits par Modou Diagne Fada, prend une nouvelle tournure. Selon le journal, en fin politicien, le «Pape du Sopi», avant toute audience avec qui que ce soit, exige l’identité de toute personne qui désir lui rendre visite, dans sa maison de retraite à Fann Hock.

Fidèle à ce principe, l’ancien président de la République a, selon nos sources, demandé la liste des «putschistes» qui animent la fronde au sein de sa formation politique avant toute audience. Nos interlocuteurs informent que le père de Karim Wade souhaite recevoir toutes les personnes concernées avant d’aborder le fond du dossier, « l’alternance au niveau du poste de secrétaire général national du Pds », soulevée dans le mémorandum rédigé par Modou Diagne Fada et sa bande.

Bref ! Il veut la liste des frondeurs. Sinon, il n’y aura point d’audience. Une stratégie qui commence à semer le doute dans la tête de certains frondeurs, révèlent les mêmes sources. Intox ou pas ?

En tout cas, ces derniers auraient adopté la prudence dans ce processus de divorce avec le père, depuis que Wade a commencé à s’intéresser à leur identité.

Même si l’argument est «poids plume», comme l’a qualifié nos sources, ces derniers soutiendraient que le président du groupe parlementaire libéral leur avait juste convié à une conférence de presse et qu’ils ne savaient pas que ladite rencontre portait sur une fronde.

Demain fera jour…

Source  »Grand Place »

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles