Remobilisation du PDS Le soleil des démocrates sénégalais se lève à l’est du pays

Une délégation de responsables du Parti démocratique sénégalais (PD), conduite par son coordonnateur Omar Sarr, a tenu dimanche à Tambacounda (est), un meeting de remobilisation des militants de la formation de l’ancien président Abdoulaye Wade, en perspective des élections législatives.
La mission était arrivée samedi dans la région de Tambacounda où elle a été à Bakel, Goudiry et Kidira. Elle avait démarré par Dakar et Thiès, avant de parcourir le nord du Sénégal, a rapporté El Hadji Amadou Sall.
Cette tournée vise à « transmettre le message du président Abdoulaye Wade », « féliciter les militants » et « leur demander de rester unis et de poursuivre le combat », a expliqué Me Sall.
Il est aussi question de « faire l’état des lieux » du PDS, qu’il a jugé « satisfaisant ». « Partout où sommes allés, de Dakar à Bakel, en passant par Kidira, Goudiry et ici à Tambacounda, nous avons trouvé des militants enthousiastes et mobilisés », s’est réjoui M. Sall, pour qui « la vague déferlante du Sopi est en train d’arriver partout au Sénégal ».
« Le PDS est un parti qui frémit. Nous n’avons qu’un seul objectif – il n’y en a pas deux ni trois – : c’est immédiatement si les Sénégalais le décident », conquérir à nouveau le pouvoir, a martelé le responsable libéral.
Du point de vue de Me El Hadj Amadou Sall, le contexte national est marqué par une « situation économique difficile » et « une compression des libertés ».

« Le PDS est plus que jamais debout’’, a de son côté lancé aux militants le coordonnateur du PDS, Omar Sarr, évoquant « la mobilisation exceptionnelle » constatée par la délégation qu’il conduit dans « les 250 communes » visitées.  Se disant convaincu que « le PDS reste un parti fort, (…) prêt à reprendre le pouvoir », M. Sarr a invité les militants à une reconstruction de leur formation politique dans l’unité, en montant des bureaux de sections dans les communes où ils n’en existent plus.
Cette rencontre était aussi une occasion de faire le point sur la structuration des sections communales.  Après Dakar, Thiès, Louga, Matam, Saint-Louis et Tambacounda, la délégation du PDS entame lundi par la région de Kédougou, la troisième phase de sa tournée, avant de rallier Kolda, Sédhiou, Ziguinchor.
Elle fera ensuite cap sur la zone centre du pays, selon El Hadji Amadou Sall.

Source Aps

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles