Religion La communauté mouride célèbre, la nuit du Leylatul Qadri, ce jeudi

Suivant le calendrier révélé au  fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Khadimoul Rassoul, la célébration de la Nuit du Destin, Leylatoul Khadr, coïncide toujours avec une du jeudi au vendredi, le dernier du mois sacré du Ramadan.

Ainsi donc, comme partout à travers le monde, à  Dakar la communauté mouride célèbre, jeudi à partir de 22h sur l’esplanade de la Grande mosquée Massalikoul Djinane, la nuit du Leylatul Qadri,

Cette nuit de la Détermination « qui vaut mieux mille mois » est organisée par le représentant du Khalife général des mourides à Dakar, Hamadoul Mbackyou Faye et tout le Diwaan sous le ndiguel de Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, Khalife Général des Mourides, renseigne un communiqué reçu à l’APS..

Une pensée pieuse à Sokhna Maï Mbacké, indissociable de la célébration mouride

Sokhna Maimouna Mbacké

Dans la communauté Mouride on ne pourrait parler de la nuit de Al Qadr sans parler de Sokhna Maïmouna Mbacké fille cadette de Khadimou Rassoul.

Elle a su lier son Nom avec la célébration de la Nuit Bénite consacra toute sa vie à la lecture du Saint Coran et aux actes de dévotion.

Elle a fait pacte d’allégeance aux cinq Khalifes de Khadimou Rassoul.

De Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké à Serigne Saliou, s’engageant ainsi à la recherche perpétuelle de l’agrément de Allah à travers Ces Saintes Personnalités.

Elle ne les considérait pas comme des frères mais comme les représentants de Cheikhoul Khadim.

Il est rapporté que la célébration du Laylatul Qadr par Soxna Maïmounatou Mbacké alors qu’elle se trouvait à Darou Marnân remonte en 1952 avec le Khalifa de Serigne Fallou Mbacké.

Elle prépara un repas avec deux poulets et elle dit alors : « Quoi qu’il puisse advenir, je ferais que ce repas arrive chez Cheikhoul Khadim « .

Malgré la nuit, l’éloignement du lieu et les difficultés liées au transport, sa résolution fut inébranlable. L’agrément de DIEU, et son secours lui parvinrent alors, car c’est un enseignant qui lui offrit sa voiture et l’achemina jusqu’à Touba.

Arrivée très tard dans la nuit chez Serigne Fallou Mbacké , alors Khalife de Serigne Touba, Sokhna Maï lui offrit ce repas et lui dit :  » J’avais préparé ce repas pour Serigne Touba en l’honneur de ce jour ; sachant que vous êtes son représentant je vous l’offre en don pieux ».

Après l’avoir accueilli et encouragé, Serigne Fallou lui dira que ce jour sera hissé à un niveau enviable : « Partant de ces deux poulets, tu arriveras à préparer des milliers de sujets.

Sachez que Serigne Touba a agréé votre œuvre », lui répondit alors le Khalife.

Réconfort et encouragement ne pouvaient être plus grands pour un disciple en quête d’agrément. Avec cette bénédiction, la célébration de la nuit de Al Qadr par Sokhna Maï Mbacké a évolué dans tout le village et se répand dans tout Touba.

Cette célébration se perpétua jusqu’après sa disparition. Et le nom de Sokhna Maï et ses oeuvres seront toujours rappelés à chaque célébration de la nuit de Al Qadr. Qu’Allah agrée ses oeuvres.

 

Prières recommandées pour le Laylatoul Khadr

Le Prophète (PSL) a recommandé cette prière à son épouse Aïcha (qu’Allah l’agrée) qui lui avait demandé la meilleure prière à formuler si jamais elle vivait la Nuit de la Destinée : « Allahoumma innaka ‘afouwoune Karîmoune touhibboul ‘afwa fa’fou ‘annî – Seigneur, Tu es le Pardonneur, Tu aimes pardonner, alors pardonne-moi ».

La récitation de la sourate Al Qadr donne l’équivalent en récompense de celui qui à jeuné tout le mois du ramadan et de celui qui à prié toute la nuit d’Al Qadr.

 

Il est aussi recommandé de faire ces deux nafilas

1ér Nafila:
1er Rackat: Fatiha + 15 Al Qadr (la sourate)
2em Rackat: Fatiha + 16 Al Qadr
3e Rackat: Fatiha + 17 Al Qadr
4e Rackat: Fatiha + 18 Al Qadr
Aprés le salam faire 108 Al Qadr: Dieu exaucera les voeux de quiconque le fait avec ferveur

2e Nafila:
1è rackat : Fatiha + 41 Al Falaq (la sourate)
2è rackat : Fatiha + 41 An Naassi
avec APS et mourides.info

 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles