Référendum Un « télescopage entre » le ‘’Oui’’ et le ‘’Non’’ qui finit dans la bonne humeur

Il y a eu de sérieuses craintes hier sur l’avenue Cheikh Anta Diop, après dix-huit heures quand la caravane du ‘’Oui’’ a failli télescoper celle du ‘’Non’’ conduite par Khalifa Sall.

Khaf’, comme l’appellent certains, l’homme du double refus, (Non à son parti, Non pour le référendum),  marchait à la tête d’une longue file de leur front, quand à la hauteur du ‘’Relais’’, on a vu surgir un convoi du camp du ‘’Oui’’.

Des deux cotés, ce fut comme si on avait fouetté les ardeurs, les cris, le folklore, les sifflets, tout y était pour électriser l’atmosphère.

Les témoins de la scène craignaient même des affrontements,parce qu’à un certain moment, deux gros bras, (un de chaque camp), se sont dirigés l’un vers l’autre, avec des gestes qui semblaient en dire long sur leur volonté d’en découdre.

Ils sont allés même jusqu’à un face-to-face, poitrine contre poitrine, mais tout s’est heureusement terminé dans des chahuts.

Des deux gars qui semblaient se connaître, chacun a rigolé pour retourner à son camp.

Pourtant cette scène est malheureusement tout à l’opposé de ce qui s’est passé à Pikine.

Oui, car à Pikine-Ouest plus précisément, un télescopage, cette fois-ci dans le vrai sens du terme, s’est terminé par un affrontement entre la caravane du ‘’oui’’ et celle du ‘’Non’’.

Celle conduite par Malick Gakou rencontré celle du oui qui ratissait aussi dans la banlieue avec échanges violents de projectiles et autres.

Au finish, on a noté au moins deux blessés aussitôt secourus par des premiers soins.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles