Recherche scientifique et technologique 13 projets financés à hauteur de 209, 9 millions FCFA

Le Sénégal, dans le but d’accompagner la recherche et la technologie afin d’atteindre son émergence, a mis en place un Fonds d’impulsion de la recherche scientifique et technique (FIRST) destiné à soutenir financièrement et techniquement les inventeurs et les chercheurs.

13 projets de recherche sur différents domaines élaborés par des équipes appartenant à une ou plusieurs institutions ou des projets individuels ont été financés par le FIRST à hauteur de 209 917 788 F CFA.
Dans le cadre de la 3ème édition du Projet d’appui pour les enseignantes et enseignants chercheuses et chercheurs du Sénégal (PAPEES), le ministère de l’Enseignement Supérieur promet par la mise à disposition de subventions, à travers le Fonds d’impulsion de la recherche scientifique et technique (FIRST), de financer des projets de recherche élaborés par des équipes appartenant à une ou plusieurs institutions ou des projets individuels.

Ainsi, 13 projets de recherche parmi 101 soumis pour cette édition ont obtenu un financement de 209 917 788 F CFA du Fonds, soit une augmentation de 43 millions F CFA par rapport à l’année dernière.

« La recherche est non seulement l’image de marque, mais la lettre de noblesse de l’université » dixit le professeur Issakha Youm qui faisait une présentation du rapport d’évaluation.

Il affirme que pour cette édition, 101 projets ont été soumis contre 91 l’année dernière, soit une différence de 10. Dans le domaine agricole, il explique qu’un effort a été fait cette année avec 25 projets soumis contre 8 l’année précédente.

Selon lui, parmi tous  les dossiers de candidature déposée, « 77 projets ont obtenu une note supérieure à 12. Ce qui fait un taux de 76 % contre 36 % l’année dernière.

Les financements pour les 13 chercheurs vont de 1,152 millions F CFA à 20,9 millions F CFA. La plus grosse part est obtenue par le Docteur Mamadou Fall, du « laboratoire Toxicologie et hydrologie, FMPOS, Ucad pollution de l’air intérieure et maladies non transmissibles » qui a obtenu un financement de 20,9 millions F CFA.

Après vient le projet du docteur Fatou Diop de l’UGB, axé sur « Recherche action pour une prévention des violences basées sur le genre (VGB) dans les milieux d’enseignement supérieur du Sénégal (20 millions F CFA).
Quant au  ministre de l’Enseignement Supérieur, Mary Teuw Niane, estime que  le contexte dans lequel l’État s’est fixé pour objectif l’émergence, « le temps est plus qu’à l’action aux paroles ».

Correspondance de Idrissa  Diop

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles