Réaction aux propos du Chef de l’Etat : Une démarche belliciste et conflictuelle qui mérite un vote-sanction, selon Boubacar Seye

Le bilan d’autosatisfaction permanente du chef de l’Etat lors de son traditionnel discours à la nation  et  sa réponse  va-t’en’ en guerre sur l’organisation des élections    face  la presse dévoilent un peu  de sa stratégie machiavélique pour  «  remporter » les présidentielles au soir du 24 Février.

Il est de mon devoir en tant que fils de ce pays  de dénoncer   cette démarche belliciste, génératrice de tensions  qui non seulement risque de plonger le Sénégal dans une crise post –électorale très longue  mais aussi de  ternir sa réputation de vitrine de la démocratie en Afrique

Le Sénégal n’a  jamais été aussi mal gouverné, face  à toutes ces menaces qui pèsent sur sa  stabilité et sa cohésion sociale, je voudrais lancer un appel solennel au peuple du Sénégal, de sa diaspora à être    vent debout au soir du 24 pour sauver ce pays de  cette dictature rampante, de la ploutocratie et de l’oligarchie.

L’heure est grave, raison pour laquelle nous devons dans une démarche citoyenne  taire nos intérêts irrationnels et nos divergences idéologiques pour sauver notre patrimoine en commun (le Sénégal) en  danger.

Boubacar Sèye

HSF

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles