RDC/ Sud-Kivu: 37 réfugiés burundais et un militaire congolais tués à Kamanyola, selon un dernier bilan

En République démocratique du Congo, le dernier bilan fait état de 38 morts – 37 réfugiés burundais et un militaire congolais – dans des violences qui ont éclaté, vendredi 15 septembre, à Kamanyola, au Sud-Kivu.

Les victimes civiles ont été enterrées, ce dimanche matin. Elles font partie d’un groupe de 2 000 Burundais ayant fui leur pays depuis deux ans et qui sont enregistrés comme réfugiés au Congo.

C’est ce que confirme le HCR qui réclame une enquête. Les violences ont éclaté lors d’une manifestation devant les locaux de l’Agence nationale de renseignement suite à l’arrestation et au transfert, vers la frontière, de quatre de ces Burundais.

Ces quatre personnes étaient en possession d’armes, selon les autorités congolaises

Source RFI

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles