RDC : la corruption fait perdre chaque année 15 milliards de dollars au pays, selon un proche de Kabila

La corruption coûte à la République démocratique du Congo (RDC) au moins 15 milliards de dollars chaque année, soit environ trois fois son budget annuel, selon le conseiller anti-corruption du président Joseph Kabila.

« C’est un secret de polichinelle que la corruption existe et qu’elle ronge sérieusement les institutions », a déclaré Emmanuel Luzolo Bambi au site d’information des Nations Unies Okapi.

« J’ai toujours dit haut et fort que chaque année nous perdions au moins 15 milliards de dollars dus à la corruption et au détournement de fonds publics’’, a-t-il dit.

La RDC, dont Kabila est le président depuis 2001, a la réputation d’être l’un des pays les plus pauvres, les plus volatils et les plus corrompus du monde.

Dans l’indice de perception de la corruption 2017 de Transparency International, la RDC s’est classée 161e sur 180 pays.

Cependant, les estimations des pertes financières dues à la corruption sont difficiles à quantifier – un ancien Premier ministre congolais, s’entretenant avec l’AFP sous le couvert de l’anonymat, a déclaré que le chiffre de 15 milliards de dollars avait été «arraché».

Le budget de la RDC pour 2018 est d’environ 5 milliards de dollars. Le pays a un produit intérieur brut (PIB) d’environ 40 milliards de dollars, soit près d’un dixième de celui du Nigeria, la plus grande économie de l’Afrique subsaharienne.

La Banque mondiale estime le revenu annuel par habitant à 450 dollars, soit le 225e des 237 pays étudiés.

 

Source news24.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles