Radicalisation Les pèlerins laissés en rade l’année dernière menacent de marcher vers le palais

Ils avaient vécu le calvaire l’année dernière, mais pourtant leur problème demeure toujours sans solution. Las d’entendre le même son de cloche qui leur provient des autorités étatiques chargés de leur dossier, les pèlerins déçus et désespérés ont menacé hier de se faire entendre.

S’adressant à la presse hier, leur porte-parole a exprimé leur ras-le-bol d’entendre toujours la même chose venant des autorités, prouvant qu’aucune solution n’a été trouvée à leur problème.

Selon ces pèlerins, l’Etat, étant au courant de leur espoir déçu et le calvaire qu’ils ont enduré l’année dernière, devait faire d’eux les prioritaires ou du moins les premiers inscrits sur la liste des voyageurs pour ce cinquième pilier de l’islam de cette année 2016.

Or, selon certaines informations, on envisage seulement de leur rembourser une partie de leur argent versé, moins le billet qui coûte plus d’un million.

Ils ont promis de déposer une demande d’autorisation de marche pour protester contre cette injustice. Direction le palais présidentiel.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles