Quand Khadim Samb alias ‘’tégual sa baram ma nieuw ’’ dérape…

Ceux qui connaissent les bonnes règles protocolaires savent qu’on ne doit jamais interrompre le discours d’une haute autorité sauf danger éminent, bien sûr

Mais alors, quelle moustique a bien piqué le griot Khadim Samb, hier à la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée générale ordinaire de l’Union nationale des commerçants et industrielles du Sénégal (Unacois Jappo) ?

Le griot de l’Alliance pour la République (Apr) a stoppé net le Premier ministre Momo Dionne dans son allocution, nous dit ‘’Le Populaire’’.

Et vous savez pour dire quoi ?

Seulement pour dire au Dj, nommé Antoine d’augmenter le son pour qu’on puisse bien écouter le Pm. Si le Pm a tout simplement poursuivi la lecture de son discours, les membres du protocole, eux, se sont empressés sur le parloir pour sermonner le griot.

Mais, chose surprenante, poursuit le journal, Khadim Samb a refuée de se plier. Non seulement il a tympanisé l’assistance avec ces propos dithyrambiques à l’endroit du Pm, d’Idy Thiam, Président de l’Unacois, du commerçant Mor Maty Sarr.

Et ce n’est pas seulement qu’au protocole qu’il a eu affaire, parce qu’il s’est aussi heurté aux griots venus du Djoloff lointain uniquement pour cette manifestation.

Et le comble, c’est que le maître de cérémonie, Pape Faye était obligé de partager son parloir avec « borom caxabal ».

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles