Quai de débarquement de Soumbédioune : L’ouvrage sera inauguré en février 2018 selon Omar Gueye

Le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Omar Gueye, a effectué une visite de travail sur le chantier du quai de débarquement de Soumbédioune ce jeudi 23 novembre 2017 pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Après sa visite, le ministre de la pêche et de l’économie maritime se dit satisfait de l’état d’avancement des travaux et annonce que l’ouvrage sera inauguré en février 2018.

« Nous sommes satisfaits de la qualité des travaux et son avancement. Vous savez la qualité, c’est très important, l’entreprise qui a en charge les gros travaux, est une entreprise de renom qui a sous-traité avec le Maroc puisque rappelons cet ouvrage, fruit de la coopération marocaine, essentiellement financé. Nous sommes satisfaits de la cadence des travaux, du nombre d’ingénieurs, d’agents techniques et d’ouvriers qui y travaillent. Et nous sommes persuadés et une fois fini, ce quai de pêche pourra être montré à la face du monde », avance le ministre de la pêche, M. Omar Gueye.

Il estime que le chantier de quai de pêche de Soumbédioune est en train d’être mise en œuvre avec la coopération marocaine et le roi Mohamed VI et M. Macky Sall ont lancé les travaux en 2015.

« C’est un chantier extrêmement important qui va coûter à terme 1 milliard 800 000 000 F CFA, qui a nécessitait une mobilisation de beaucoup d’entreprises qui travaillent, des entreprises sénégalaises avec beaucoup de personnes qui travaillent en permanence, plus de 120 personnes qui travaillent depuis le début du chantier et de par la position de Soumbédioune, ce chantier a pris un peu de temps parce qu’il a fallu mettre en œuvre des travaux d’enrochement et des travaux de stabilisation du sol, cela a pris plusieurs mois et à l’heure actuelle, les travaux sont suffisamment avancés et nous pensons en relation avec l’entreprise au plus tard au mois de février 2018, sa majesté le roi Mohamed VI et son excellence M. Macky Sall pourront revenir ici inaugurer cet ouvrage qui va jouer un rôle très important parce que ça sera un quai avec de nouvelles manières d’exploiter le poisson, il y a des salles de vente de criée de poisson, une nouveauté au Sénégal, nous ne l’avons pas encore », explique le ministre de la pêche.

Il avance que ce chantier va disposer de chambres froides négatives moins 18 degrés pour conserver le surplus de poissons, de chambres froides positives à 0 degré pour conserver la pression du poisson et également une fabrique de glace de 5 tonnes/jour, c’est important qui est intégré également au programme.
« Les questions liées à l’assainissement et la sécurité sont revenues, le gouverneur de la région est largement revu là-dessus. Ce sont des points sur lesquels nous accordons une importance capitale. Le gouverneur va revenir avec la protection civile pour voir un peu le dispositif qui est prévu à cet effet : nombre d’extincteurs, le nombre de bouche d’incendie, la circulation de jerricanes d’essence, tout cela va intégrer depuis la conception du projet, c’est-à-dire actuellement, on va intégrer cela », souligne M. Omar Gueye.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles