Publication des listes électorales provisoires: ce communiqué de la CENA qui pourrait fortement intéresser Karim Wade…

Les listes électorales provisoires ont été publiées le lundi 2 juillet 2018 conformément à l’article 11-1 du décret n°2018-476 du 20 février 2018 portant révision exceptionnelle des listes électorales en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019 qui a fixé la date et le mode de publication desdites listes par affichage d’un procès-verbal de réception de celles-ci.

Un communiqué de la  Commission électorale nationale autonome (CENA), informe que conformément à sa mission générale, a fait contrôler et noter par ses structures déconcentrées, les Commissions électorales départementales autonomes (CEDA) et les  délégations de la commission électorale nationale (DECENA), l’effectivité de la disponibilité des listes électorales provisoires aux lieux indiqués ainsi que l’affichage des procès-verbaux de réception.

Le décret n°2018-476 du 20 février 2018 précise, par ailleurs, en son article 11-2 : « À partir du 3 juillet, tout électeur omis ou faisant l’objet d’une erreur purement matérielle portant sur son inscription et détenant un récépissé dispose de quinze (15) jours pourra saisir, directement ou par l’intermédiaire de la CENA, le Président du Tribunal d’instance du ressort ou le chef de la Représentation diplomatique ou consulaire s’il réside à l’étranger, pour être rétabli dans ses droits. »

La CENA rappelle, d’autre part, que le décret portant révision exceptionnelle des listes électorales dispose : « Tout électeur inscrit sur la liste électorale peut réclamer, dans les mêmes conditions, l’inscription d’un électeur omis ou la radiation d’un électeur indument inscrit. Le même droit appartient à l’autorité administrative, diplomatique ou consulaire compétente. » (Article 11-3)

Conformément à sa mission générale et celle édictée à l’article 11-2 du décret susvisé, la CENA, par le biais de ses structures décentralisées, assure à tout électeur se trouvant omis, radié ou victime d’une erreur matérielle, de sa disponibilité à l’accompagner pour accomplir les procédures visant à le rétablir dans ses droits.

La CENA invite, enfin, toutes les personnes déjà inscrites et celles qui se sont présentées lors des inscriptions sur les listes électorales à se rendre au siège de l’autorité administrative ou municipale locale pour vérifier l’effectivité de leur inscription sur les listes électorales provisoires et, le cas échéant, exercer leur droit de recours.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles