Protection et continuité du travail des journalistes persécutés ou assassinés : Reporters sans frontières lance Forbidden Stories

« En cette Journée internationale de la fin de l’impunité des crimes commis contre les journalistes, nous sommes fiers de vous présenter Forbidden Stories, un réseau de journalistes qui a pour but de protéger et continuer le travail d’autres journalistes menacés, emprisonnés ou assassinés à travers le monde ». Ces en termes que l’organisation Reporters sans frontières a procédé au lancement de son nouveau réseau.  

Selon l’organisation, grâce à Forbidden Stories, les journalistes menacés pourront protéger leurs données. S’il leur arrive quelque chose, leur enquête sera poursuivie et publiée, permettant au public du monde entier de connaître l’information “interdite”.

Le réseau assure la survie des histoires, par-delà les frontières, par-delà les gouvernements, par-delà la censure, sur des sujets aussi importants que l’environnement, la santé, les droits de l’homme ou la corruption.

Ainsi, les premières publications de Forbidden Stories comptent dévoiler le travail de 3 journalistes mexicains, tués parce qu’ils enquêtaient sur les cartels de la drogue : Cecilio Pineda, Miroslava Breach, et Javier Valdez.

Pour les aider à poursuivre plus d’enquêtes, faites un don, le réseau demande à tous un large partage les vidéos, abonnement aux réseaux sociaux.

« C’est grâce à vous que le projet Forbidden Stories pourra se développer ! », a-t-il lancé.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles