Promotion du consommer local : Vers la limitation des importations du riz

Loin d’être un slogan, le consommer local en matière de riz semble être plus qu’une priorité pour l’Etat. La preuve, le gouvernement a décidé de limiter les importations du riz à 500 000 tonnes pour permettre aux agriculteurs locaux de commercialiser leur production.

“Nous avons décidé de limiter les importations à 500 000 tonnes pour permettre au riz local de se commercialiser dans de bonnes conditions. Nous sommes à la croisée des chemins et nous voulons que les acteurs puissent montrer leurs capacités”, a révélé, hier, le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des Produits locaux et des PME.

Alioune Sarr s’exprimait au terme d’une visite des stands d’exposition de la 16e Foire internationale l’agriculture et des ressources animales (FIARA) qui se au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES). Rappelant les besoins du Sénégal qui importe chaque année 900 000 et 1 million de tonnes de riz par an, le ministre s’est dit satisfait de la qualité du riz et de la production exposées à la FIARA.

“Les Sénégalais ont besoin d’un riz de qualité. Cette attente des Sénégalais pour un riz de qualité est aujourd’hui à trouver chez des acteurs qui sont en mesure de la satisfaire”, a soutenu Alioune Sarr.

Il a aussi invité les producteurs à redoubler d’efforts pour renforcer la capacité de production en riz local.

Source ‘’Enquête’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles