Promotion des exploitations familiales : Une enveloppe de prés de 21 milliards de F CFA de L’AFD pour le Sénégal

En marge du Forum « investir en Afrique », M. Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, a procédé à la signature des conventions de financement avec l’Agence Française de Développement (AFD). Cette convention de financement du projet de promotion des exploitations familiales agricoles dans la région de Matam-phase 2 (APEFAM II) , s’élève à 32 millions d’Euros, soit prés de 21 milliards de F CFA.

« C’est avec un plaisir renouvelé que j’a procédé avec vous , Mme Laurence Hart, directrice de l’agence française de développement, directrice de l’AFD au Sénégal, à la signature de la convention de financement du projet de promotion des exploitations familiales agricoles dans la région de Matam-phase 2 (APEFAM II), entre l’Etat du Sénégal et l’AFD, our un montant total de 32 millions d’Euros soit prés de 21 milliards de F CFA », a précisé M. Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, en marge de la cérémonie.

Selon M. Amadou Bâ , l’APEFAM II vise notamment à améliorer les conditions de production et de commercialisation des produits agricoles et à faire adopter un système efficace et consensuel de gouvernance des ressources foncières et en eau afin de permettre une mise en valeur durable et équitable ainsi qu’une bonne maintenance des aménagements et infrastructures.
« Plus concrètement, il s’agira de mettre en place des infrastructures rurales performantes à travers la réhabilitation et l’extension de périmètres irrigués villageois, l’aménagement de cuvettes de décrue, la construction de pistes de production, la création et la réhabilitation d’aménagements collectifs hydro agricoles, d’aménagements hydro-pastoraux, d’infrastructures de stockage », poursuit M. Amadou Bâ.

Le ministre de l’Economie souligne qu’ avec ce nouveau financement, l’AFD montre une fois de plus son engagement résolu à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de ses politiques de développement, en particulier dans les secteurs porteurs de croissance économique et à fort impact social.

Quant à M. Rémy Rioux, directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD), il avance : « Le projet d’appui à la promotion des exploitations familiales dans la région de Matam, répond à des enjeux très forts d’amélioration de la sécurité alimentaire et de développement économique des territoires ruraux. Le volet agricole du Pse met notamment l’accent sur la nécessité de réduire de moitié le déficit de la balance commerciale sur les cultures céréalières et d’atteindre rapidement l’autosuffisance en riz à l’horizon 2018. Ce nouveau projet y contribuera fortement ».

Selon lui, concrètement, ce projet permettra d’améliorer les conditions de production des produits de l’agriculture et de l’élevage par la création ou la réhabilitation d’infrastructures rurales et l’appui à la structuration de la filière riz.
« Depuis près de 3 décennies, l’AFD en cohérence avec les politiques publiques soutient ainsi le développement rural agricole dans les zones agro écologiques de la vallée du Fleuve Sénégal et du centre et sud-est du pays, zones d’émigration forte contribuant ainsi à un développement équilibré des territoires », explique-t-il.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles