Prix meilleur ministre des finances de l’Afrique : Le Ministre Amadou Bâ félicité par le Club Sénégal Emergent

D’après un communiqué parvenu à notre rédaction, le Club Sénégal Emergent félicite le ministre Amadou Bâ pour sa distinction de meilleur ministre des finances de l’Afrique.

« C’est avec une joie et un réel plaisir que Nous, membres du Club Sénégal Emergent (CSE), apprenons la consécration de M. Amadou Bâ, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan du Sénégal comme « meilleur Ministre des Finances de l’année pour l’Afrique », par le Magazine de référence « The Banker » à la 52ème Assemblée annuelle de la BAD en Inde », explique-t-on dans le document susmentionné.

Toujours selon le document, fidèle à son but qui est d’accompagner la mise en œuvre des politiques publiques, initiées par le Gouvernement, de mobiliser les énergies nécessaires à la conduite du processus d’émergence économique et de transformation structurelle du Sénégal, notamment, en contribuant à la consolidation et au développement d’une administration sénégalaise performante et efficiente, vertueuse et transparente, au service exclusif de l’intérêt général, le Club Sénégal Emergent (CSE), également « ambassadeur du Plan Sénégal Emergent (PSE) » salue cette victoire du Sénégal à travers un de ses dignes fils, le Ministre Amadou Bâ, à qui, le Concepteur du PSE, Son Excellence M. Macky Sall, Président de la République, avait placé sa confiance pour mener à bien ce travail.

D’après la source, comme l’a bien reconnu le récipiendaire, M. Amadou Bâ, sous la direction éclairée et rigoureuse du Président Monsieur Sall, dont le leadership mondial s’affirme de plus en plus, est arrivé aux cimes de l’Economie africaine. Et à l’image de son mentor, en l’absence de qui, aucun sommet mondial de référence ne se tient.

Elle poursuit : « Pour cette belle distinction, le CSE rend un hommage à tout le Gouvernement en général, et en particulier, au Ministre Amadou Bâ, un haut fonctionnaire émérite, un expert chevronné et un homme d’Etat avisé, ainsi qu’a tous ses collaborateurs et à tout le peuple sénégalais, fier de ce nouveau cadre de référence des politiques de la « gouvernance Macky Sall » visant à conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035 ».

La source précise que cette distinction prouve encore à souhait, si besoin en est que le PSE, est comme le soutenait le Président Macky Sall, le 28 mars 2017, à Abidjan, que « le Plan Sénégal émergent (PSE), la nouvelle stratégie de développement du Sénégal, comme un « modèle de développement réussi » qui, en deux ans, a produit des « résultats positifs », avec un taux de croissance de 6,5% en 2016 ».

Le document note que par la voix de son Président Youssoupha Diallo dit Youssou, « le CSE appelle tous les Sénégalais à imiter cet exemple, en faisant chaque jour plus et mieux pour porter notre économie nationale au firmament des économies africaines émergentes et à éradiquer définitivement la pauvreté de notre cher pays le Sénégal ».

« Rendant à César ce qui appartient à César, le CSE, pour cette nouvelle reconnaissance de la marche de l’Economie sénégalaise, félicite SEM Macky Sall pour sa vision éclairée et lui rappelle être prête pour l’accompagner dans la réalisation de la 2ème phase des Programmes d’actions prioritaires (PAP) selon son vœu au cours de l’audience qu’il a bien voulu accorder à notre structure, le 17 janvier 2017 », mentionne-t-on dans le document.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles