Prix à la Consommation en décembre 2017: Un repli de 0,2% de l’’Indice Harmonisé

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), dans son document : « Indice harmonisé des prix à la consommation –décembre 2017 », note un repli de 0,2% de l’indice harmonisé des prix à la consommation en décembre 2017.

« L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de décembre 2017 s’est replié de 0,2%. Cette évolution résulte principalement de la diminution des prix des services de « Communication » et des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées ». En variation annuelle1, les prix à la consommation se sont réduits de 0,7% », note la source.
D’après l’ANSD, les prix des biens et services de « communication » ont baissé de 2,5% en décembre 2017, en rapport avec le recul du coût de la communication téléphonique (-2,8%) et des prix du matériel de téléphonie et de télécopie (-0,1%). Et en comparaison à leur niveau du mois de décembre 2016, les prix ont chuté de 6,7%.
L’Ansd de préciser que les prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ont diminué de 0,4% en rythme mensuel. Et cette évolution provient essentiellement de la chute des prix des légumes frais en fruit ou racine (-11,6%), des pâtisseries, gâteaux, biscuits, viennoiseries (-20,5%) et de la volaille (-3,8%).
Toujours d’après la source, toutefois, le renchérissement des légumes frais en feuilles (+4,8%), des fruits secs et des noix (+10,3%), des poissons frais (+4,3%) et des pains (+4,0%) a amoindri cette tendance baissière. En variation annuelle, les prix de la fonction se sont contactés de 1,6%.
Le document précise qu’en décembre 2017, les prix des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont fléchi de 0,4%, sous l’effet de la réduction de ceux des tabacs et stupéfiants (-0,4%) et de l’alcool de bouche (-1,8%). Par rapport à la période correspondante en 2016, ils se sont accrus de 0,1 %.
Et la source de préciser : « Les prix des « articles d’habillement et chaussures » ont diminué de 0,2%, en raison de la baisse de ceux des chaussures de femme (-2,7%). En variation annuelle, les prix ont été majorés de 0,5%. Les prix des services de « l’enseignement », ainsi que des « loisirs et culture » n’ont pas connu de variations sensibles au cours de la période sous revue. Par rapport à la période correspondante en 2016, ils ont augmenté respectivement de 0,6% et 2,8% ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles